Anecdote : Neyou raconte quand il a appris qu’il allait rejoindre l’ASSE

crédit photo : asse.fr

S’étant confié récemment devant les caméras du club sur ASSE.TV, Yvan Neyou est revenu sur l’intérêt des Verts pendant le confinement et a raconté en détails comment il avait appris qu’il allait rejoindre l’ASSE. Le milieu défense admet ne pas être encore totalement conscient de tout ce qui lui arrive actuellement.

Un intérêt de l’ASSE ? Pas possible pour Neyou

« Pendant le confinement, y a plusieurs clubs qui sont venus parler avec mon agent, des clus de D1 Portugaise, D1 Suisse, de Ligue 2 en France. Un jour mon agent m’appelle et me dit qu’il y a l’AS Saint-Étienne sur moi. Il me dit « on va voir si ça va se faire car ils ont d’autres joueurs sur leur liste mais tu fais partie des joueurs qui pourraient potentiellement arriver au club », du coup je lui dis « mais qu’est-ce que tu me racontes ? N’importe quoi, Saint-Étienne… Je joue à peine en équipe une à Braga et là je vais aller à Saint-Étienne » et il me répond « tu verras ».« 

L’appel de Puel

« Quelques jours plus tard je reçois un appel, un 06, en plus j’étais avec mes potes dans ma ville, « allo oui bonjour, Claude Puel », je répond « pardon ? », il me dit à nouveau « Claude Puel », et là je cours parce qu’il y avait tout le monde autour de moi, il y avait des bruits de moto, j’étais dans ma cité, j’entendais des gens crier, ça pouvait insulter, il y a avait de tout et n’importe quoi (rires). Il me dit « on va essayer de tout faire avec ton agent pour que tu puisses venir au club, tu as un profil qui m’intéresse. Toi comment tu te sens ? Comment tu vois les choses ? À quel poste tu te sens le mieux ? Quelles sont selon-toi tes qualités, tes défauts ? Que penses-tu avoir acquis jusqu’à présent ? », c’était une discussion constructive. Après ça j’étais dans l’attente que ça se fasse. C’est une date que je ne pourrais pas oublier dans ma vie, impossible.« 

Une arrivée inattendue

« Le 8 juillet mon agent m’appelle et me dit « Yvan il faut que tu rentres chez toi, que tu fasses tes affaires car demain matin t’es dans le train pour aller à Saint-Étienne, tu dois faire ta visite médicale » je lui dis « mais arrêtes de dire n’importe quoi » et il répond « je te jure, il faut que tu rentres chez toi ». Du coup quand j’arrive chez moi pour faire ma valise je dis à ma mère que je vais signer à Saint-Étienne. Elle était contente mais elle avait peur que ça ne se fasse pas, qu’ils décident au dernier moment de prendre quelqu’un d’autre. Et là le lendemain je suis à L’Etrat, je dois faire ma visite médicale et parfois je me demande si je suis conscient de ce qui est entrain de se passer mais non, je ne me rendais pas compte et je ne m’en rend toujours pas compte.« 

ARTICLES SIMILAIRES

Infirmerie : Trois absences côté lillois !

Déjà absents pour le dernier match de championnat contre Lorient, Renato Sanches et Zeki Celik le seront également ce week-end pour le déplacement à...

Infirmerie : Un retour attendu la semaine prochaine

Claude Puel devrait pouvoir compter sur un retour pour le déplacement à Dijon dimanche prochain. En effet, comme le rapporte Le Progrès, l'entraîneur stéphanois...

Galtier : « Je pense que Claude a la capacité de trouver les ressorts pour que l’équipe réagisse »

Présent en conférence de presse en ce début d'après-midi, Christophe Galtier s'est brièvement exprimé au sujet de son homologue Claude Puel. L'ancien entraîneur stéphanois...

1 COMMENTAIRE

  1. Une belle surprise aussi pour nous’ j’avoue ne pas le connaître mais c’est vrai que techniquement c’est pas mal, il va falloir qu’il se canalise un peu car il prend beaucoup de cartons, veut peut-être bien faire. Je lui souhaite le meilleur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CLASSEMENT

DERNIERES MINUTES

COMMENTAIRES

NEWSLETTER

- Advertisement -