Tous au Stade !

La dernière saison stéphanoise a connu des hauts et des bas. En très mauvaise santé sportive à la fin de mois de décembre 2017, avec une triste 16ème place et un club dessoudé, l’ASSE se dirige alors vers une saison difficile. Une attaque maladroite, une défense perméable, et des tensions en interne. Le club affiche une image peu glorieuse, certainement touché par le départ de Galtier, marquant la fin d’une ère de 8 ans au sommet.
Heureusement, le beau temps suit la pluie : la deuxième partie de saison fait passer l’espoir devant le doute, la joie devant la colère, et le retour de l’optimisme de milliers de supporters, avec une noble 7ème place acquise au final d’un long sprint.

Geoffroy-Guichard, grand acteur de ce grand huit sans fin, se retrouve alors dans cette spirale liant sifflets et applaudissements, défaites et victoires.

A la veille du début de saison, il est l’occasion de revenir sur les enjeux à venir, et le rôle des supporters.

 

Pas de fumis sans feu

Retour sur les faits : Le 5 Novembre 2017, les Verts sont 6ème, et s’apprête à affronter l’ennemi Lyonnais. La suite, on l’a connait. Les Verts perdent sans manière, sans caractère, et des incidents surviennent dans le Chaudron. Le peuple vert est impuissant, avec un sentiment liant dégout et honte. Oscar Garcia quitte le club, et les supporters s’attendent à vivre des moments compliqués.

Dès lors, l’affluence du stade prend un coup derrière la tête. En effet, il faudra attendre la 25ème journée, soit le 9 Février 2018, et la rencontre face aux Marseillais, pour retrouver un stade composé de plus de 25.000 supporters (30.162 au total). La sauce Gasset prend forme. Les arrivées de Debuchy, M’Vila, Subotic, N’tep, et le retour de Beric, redonnent de l’espoir à une équipe qui mentalement touchée.

La fin de saison est excitante, les Verts enchainent les victoires avec la manière, le collectif est en pleine confiance, et le club retrouve de la stabilité. Les supporters aussi, sont de plus en plus présents dans les tribunes de Geoffroy Guichard.

 

Une fin de saison qui donne de l’espoir

Avec une honorable sixième place, les stéphanois peuvent se satisfaire de leur parcours à partir de Janvier. Les joueurs et les supporters répondent aux rendez-vous, enchainant même 13 matchs sans défaite en Ligue 1. D’ailleurs, le malheureux but contre son camp de Debuchy face au PSG, lors de la 32ème journée de championnat, suivi des applaudissements du peuple vert, vont dans ce sens. L’union est réelle, et le 12ème homme joue son rôle à fond. L’équipe est forte, et rien ne semble pouvoir l’affecter.

En fin de saison, l’ambition du club est démontrée: malgré l’absence de Coupe d’Europe, les dirigeants stéphanois parviennent à prolonger Jean-Louis Gasset, ainsi que Debuchy et Monnet-Paquet. Neven Subotic et Yann M’Vila, arrivés en Janvier dernier, devraient suivre leurs coéquipiers. Une certaine stabilité qui avait fait défaut au club pendant cette période difficile.

De plus, l’arrivée de Khazri et les différents noms évoqués dans la presse peuvent rassurer sur l’aspect sportif, le club paraissant prêt à sortir le chéquier si nécessaire. 

 

La Coupe du Monde : Quel impact pour les supporters ?

Une fois le championnat 2017-2018 terminé, le monde s’est tourné vers la Russie, pays organisateur de la Coupe du Monde.

La victoire française permet au pays de se rassembler derrière le sport au ballon rond, et de créer un sentiment de solidarité, de passion et d’amour à travers les nombreuses rencontres. La fête est grande, et le pays se regroupe derrière 3 couleurs : le bleu, le blanc et le rouge.

Toutefois, cela ne devrait pas faire d’ombre au championnat français. Evidemment, il est compliqué de passer d’un France-Argentine à un Dijon-Montpellier, mais le football français surfe sur une vague positive, et les supporters ne peuvent qu’en demander plus ! Les valeurs du sport ont été mises en avant, et si l’on remarque l’impact sur le nombre de licences sportives qui monte en flèche, c’est que le football joué et regardé est en plein essor.

 

Quelle saison à venir pour les Verts ?

L’actualité stéphanoise de ce début d’été est relativement calme. La Coupe du Monde s’est joué sans stéphanois, et la première recrue enregistrée date de cette semaine. On compte tout de même plusieurs départs, des matchs amicaux, qui permettent de se remettre doucement dans le bain.

Bien qu’une saison soit très imprévisible, les dirigeants semblent se servir de plusieurs erreurs du passé, pour permettre aux Verts d’entrer dans la compétition dans les meilleures conditions. Et il y a de quoi être optimiste : les différentes prolongations, et l’arrivée de Khazri qui sort d’une CDM de bonne qualité, donnent de l’espoir.

La saison commence le 11 Août, à Geoffroy Guichard, pour affronter Guingamp. Le club, les joueurs, et les supporters, souhaitent commencer de la meilleure des manières, et pour cela, quoi de mieux qu’un stade rempli ? Ce ne sera malheureusement pas le cas. Les 2 Kops ont écopé d’une suspension suite à l’utilisation d’engins pyrotechniques face au LOSC.

Il faudra donc attendre Septembre pour retrouver le Chaudron composé de ses quatre tribunes, et de sa magie légendaire…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.