Review : La saison 2016/2017 de Malcuit revue par le Talk

Kévin Malcuit va s’en aller, c’est désormais quasiment officiel. Il devrait parapher son contrat de 5 ans au LOSC d’ici quelques heures. L’occasion pour nous de faire un petit retour dans le passé pour revivre la très bonne saison de Malcuit chez les Verts.

 

Un début de saison prometteur

La saison 2015/2016 n’a pas été très bonne pour Malcuit. Recruté le 28 aout 2015 par l’ASSE pour 500.000 euros, Malcuit s’attendait certainement à être jeté dans le grand bain dès sa première saison. Que nenni, Galtier le laisse sur le banc, il n’est même parfois pas convoqué dans le groupe. Au final 12 bouts de matchs toute compétitions confondues, 1 passe décisive et 2 cartons rouges… Pas glorieux.

D’ailleurs, il ne sera pas aligné pour les quatre premiers matchs de la saison. Puis contre Montpellier lors de la deuxième journée de Ligue 1, Malcuit est propulsé titulaire à droite. Au final, un match plein et une grande satisfaction pour lui et son autre compère du côté gauche, Saint-Louis qui sera finalement prêté quelques jours (heures ?) plus tard.

Mais on sent à ce moment là que Malcuit a un coup à jouer sur le côté droit. Il est à l’aise, offensif et techniquement bon. Son repli défensif pose cependant problème, mais c’est un moindre mal. Le Talk savait que ce problème pourrait être réglé. Tous, nous étions plutôt confiant devant ce joueur.

Et l’avenir nous a finalement donné raison. Malcuit enchaine les matchs et les bonnes performances dans une saison qui commence relativement bien au niveau des résultats même si le jeu n’est pas là. Il offre même l’égalisation à Beric contre Paris qui constitue son premier match référence.

Malheureusement, c’était trop beau, lors d’un match contre Nantes au scénario catastrophe, Malcuit est expulsé à la 17eme minute pour une faute bête mais qui méritait la discussion. Beaucoup lui reprochèrent sa mauvaise intelligence de jeu avec des arguments plus ou moins contestable. La rédaction du Talk était elle-même partagée, certains le maudissaient, d’autres ne voulaient pas tenir compte de cette erreur dans son bon début de saison.

Les matchs s’enchainent et Malcuit s’impose comme un des 5 meilleurs joueurs du club voir pour un des 3 meilleurs pour certains. Sa période faste commence fin novembre/début décembre où il enchaine trois très bons matchs. Le premier face à Angers où il adresse la passe décisive du but victorieux de Tannane (1-2, victoire des Verts). Il est de nouveau décisif face à Anderlecht dans un des matchs les plus fous de cette année en délivrant un caviar pour Söderlund (2-3, victoire des Verts là encore). Enfin, il remet ça (parce que jamais 2 sans 3) contre Guingamp où il délivre une énième passe décisive pour le but de la victoire.

Trop c’est trop, Malcuit finit en beauté l’année et certains observateurs (nous les premiers) commencent à s’enflammer sur son cas, mais finalement pas tant que cela.

 

Une fin de saison en dents de scie

Malcuit va pourtant peu à peu baisser le rythme et se mettre au diapason d’une équipe décevante. Il fait pourtant deux bons matchs contre Manchester et est présent en tant que titulaire lors de ce fameux soir du 5 février où nous avons battu le voisin et ennemi juré Lyonnais.

Il ne jouera plus beaucoup en championnat après cela, la faute à un calendrier surchargé, aux turnovers de Galtier et à quelques soucis physiques. Ce qui a notamment permis à Pierre-Gabriel de se révéler. Sans lui l’équipe joue moins bien, l’ASSE ne gagne plus (1 petite victoire, 2 matchs nuls et 4 défaites sur la fin de saison sans lui) et les problèmes de cohésion dans l’équipe et le staff lui joue des tours.

Il est cependant présent lors de la dernière victoire de la saison des Verts face à Guingamp (2-0). Le Malcuit de début de saison est toujours là mais à l’instar de l’équipe, la motivation n’y est plus. Une fin de saison triste et sombre mais qui aura tout de même été éclairée par le talent de ce latéral sorti de nul part et qui a fait ses preuves sous le maillot vert.

 

Les meilleurs moments de Malcuit à l’ASSE version 2016/2017


Merci à MagicPower42 pour la vidéo !

 

Bonne continuation pour la suite Kévin. Par contre fais nous plaisir, va chez le coiffeur prochainement.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Application mobile en partenariat avec Make me Droid, le créateur d'applications Android/IOS en ligne.