Review: Pendant 9 ans, un homme s’ancrait dans la tête des Stéphanois…

Le week-end dernier, les Verts s’inclinaient face au LOSC. Le plus grand départ d’un Vert vers Lille n’était ni Malcuit, ni Bamba. Mais bien le Marseillais, l’homme devenu mythique à l’ASSE : Christophe Galtier. Voici son histoire…

Un sudiste, jusque sur le terrain

Christophe Galtier nait le 23 août 1966 à Marseille. Durant son enfance,  » Galette  » évolue pendant très longtemps au Sports Olympiques Caillolais, un club partenaire de l’OM. Une fois avoir prouvé son niveau, il rejoint l’OM, en 1982 en tant que milieu défensif. En 1985, il joue son premier match de D1 face à Brest et la même année, il réussit à s’imposer et devient le défenseur titulaire. Après Marseille, il joua à Nîmes, à Toulouse, presque que des clubs du sud. Puis il retrouva Marseille quelques années plus tard.

(Photo L’Équipe)

Le début d’une carrière entraînante

Mais après Marseille, la carrière en tant que joueur de Galtier ne fut pas très folle, alors sautons de quelques années et voyageons dans sa première expérience en tant qu’entraîneur à l’OM. Il fut entraîneur adjoint de Bernard Casoni en 1999. Le club aura du mal à se stabiliser et Christophe servira seulement à assurer l’interim pendant quelques mois. Deux ans plus tard, il s’engage avec l’Aris Salonique en Grèce, où il n’arrivera pas à faire retrouver l’Europe à ce club. En 2002, il quitte la Grèce pour rejoindre le SC Bastia en tant qu’adjoint, une nouvelle fois. A ce moment-là, le club corse est mal en point et espère retrouver le haut du tableau. Mais une nouvelle fois, Galtier ne pourra rien faire et Bastia finira 12ème en 2003 puis frôlera la relégation en 2004 en terminant 17ème. Cette même année, Alain Perrin quitte l’OM pour rejoindre un club d’Abou Dabi et propose à Galtier de le suivre, et c’est ce qu’il va faire. Voici le début d’une longue histoire d’amitié footballistique.

Alain Perrin et Christophe Galtier à l’OL

 

En quelques kilomètres, détestés puis aimés

De Abou Dabi à 2007, il y a quelques clubs dans lesquels les deux amis ont fait un arrêt: Sochaux, Portsmouth. Mais en 2007, Galtier et Perrin rejoignent nos frères ennemis : l’Olympique Lyonnais. Christophe et Alain réussiront à moitié l’aventure dans le Rhône puisque le club vise, à ce moment-là, les demi-finales de Champions League mais il vise également un autre titre de Champion de France. Si l’OL se verra éliminer par Manchester United dès les 8èmes en Europe, ils s’octroieront un 7ème titre d’affilée de Champion de France et atteindront la finale de Coupe de France, ce qui n’était pas arrivé depuis 1976 ( et pendant ce temps là, les Verts dominaient l’Europe…). Ils remporteront le match face au PSG, leur permettant de réaliser le doublé coupe-championnat. C’est en 2008, lorsque Laurent Roussey est limogé du club ligérien, que les deux amis rejoindront le club mythique de l’AS Saint-Etienne.

 

Ce n’était que l’incipit de la review sur Christophe Galtier. Retrouvez la mercredi 10 octobre pour revivre la meilleure partie de son histoire….

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.