Review: Le dernier match de Sablé à l’ASSE

Rendez-vous en terre connue

 

Julien Sablé, capitaine emblématique de l’ASSE au début des années 2000, est de retour dans le Forez!

Alors qu’il s’apprête à disputer son premier match en tant qu’entraîneur N°1 vendredi contre Lille, le Talk vous propose de revivre sa dernière rencontre avec le maillot vert floqué du N° 27. C’était le 6 mai 2007 à Geoffroy-Guichard face à…Lille!

Sous un soleil éclatant, Ivan Hasek décide d’aligner la compo suivante:

Janot

Dabo – Hognon – Camara – Ilunga

Landrin – Dernis (Hautcoeur 72′) – Sablé (c) (Sall 81′) – Perrin

Ilan (Feindouno 54′) – Moussilou

Banc: Viviani – Perquis – Diatta – Heinz

 

Coté Dogues, l’entraîneur de l’époque est Claude Puel. Son équipe est composée des joueurs ci-dessous:

Sylva

Tavlaridis – Franquart – Tafforeau – Debuchy

Obraniak (Bastos 70′) – Bodmer (Youla 71′ – Makiese 86′) – Makoun – Dumont

  1. Keita – Mirallas

Banc: Malicki – Lichsteiner – Rami – Cabaye

Le match

Vous aurez certainement remarqué le nombre impressionnant de joueurs passés par les deux clubs (Moussilou, Mirallas, Tavlaridis,etc). Et si vous vous attardez sur le groupe du Losc, vous vous direz certainement: « ils avaient une sacré génération! ».

Le match, qui se joue à 18h, compte pour la 35e journée de Ligue 1. Le début de rencontre est plutôt serré. Si Bodmer allume la première mèche, Dernis lui répond mais tous deux ne cadrent pas leur frappe.

Et c’est un ancien de la maison Lilloise qui va ouvrir le score. Magnifiquement servi par une balle piquée de Landrin, Matt Moussilou parvient à tendre la jambe et toucher du pointu le ballon pour lober son ancien gardien. On joue la 30e minute, les Verts passent devant! Ils rejoindront les vestiaires avec ce but d’avance.

La seconde période débute et le néo-entraîneur Stéphanois va se procurer la première occasion. Malheureusement, sa frappe depuis l’entrée de la surface est écrasée. Quelques minutes plus tard (59e), Mirallas va profiter d’une mauvaise relance de Mouhamadou Dabo pour égaliser. Depuis l’angle droit de la surface, il arme. Sa frappe va se diriger en sortie mais est légèrement détournée par le tacle de Camara: poteau rentrant!

Fort heureusement, les Verts réagissent dans la foulée. Moins de trois minutes plus tard, Moussilou inscrit un doublé en reprenant au premier poteau un centre de Geoffrey Dernis! Le poteau viendra même sauver les Lillois d’une défaite plus sévère sur une tête de Perrin.

Un stade dans son ancienne configuration, un Loïc Perrin qui n’avait pas encore ses cheveux grisâtres, une équipe capable de réagir, pas de doute c’était une autre époque!  Et pourtant c’était il y a tout juste 10 ans…

Croisons les doigts pour que Julien Sablé commence sa carrière d’entraîneur comme il l’a finie en tant que joueur Stéphanois: par une victoire face au LOSC!

1 Response

  1. Anonyme dit :

    ce qu’on veut c’est des résultats, pas une équipe moribonde, pas de divas sur le terrain,aucun esprit collectif, une défense d’une faiblesse abyssale, des joueurs pas concernés, quant à l’attaque les k m p et consort sont tristes à voir, au milieu ça tangue,aucune envie de parler des dirigeants qui ont la palme d’or de la nullité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Application mobile en partenariat avec Make me Droid, le créateur d'applications Android/IOS en ligne.