Retour sur le match d’hier : ASSE-Nyon (2-3), quand Garcia teste ses joueurs

Hier avait lieu le premier match d’Oscar Garcia sur le banc de l’ASSE. Un match que l’on pourrait qualifier de bizarre mais qui reflétait ce qu’Oscar Garcia voulait : Tester ses joueurs pour se donner une idée de ceux qui avaient le niveau ou non.

 

Une défaite sans importance

L’ASSE était opposé au Stade Nyonnais, modeste club de D3 Suisse mais qui a largement sur mettre les Verts en difficulté, notamment en première mi-temps. Deux buts quasiment coup sur coup sur une superbe action collective et un coup du sort. Les premiers fautifs apparaissaient mais nous en parlerons plus tard.

Et puis le match continue son court. Sainté ne joue pas si mal, les côtés sont bien exploités, le milieu tient la route, la défense un peu moins. Hamouma s’illustre en marquant dans le but vide suite à une erreur du gardien suisse.  2-1, à ce moment là, on se dit que le score est une erreur et que les Verts vont remontés. Mais juste avant la mi-temps, un contre assassin des Suisses vient aggraver le score, 3-1.

Arrive la deuxième mi-temps, Oscar Garcia change toute son équipe sauf Bryan Dabo (pourtant pas flamboyant) qui passe d’arrière droit à milieu de terrain. Et cette seconde équipe joue mieux que la première, c’est une évidence. Le jeu est plus léché, les passes sont plus précises même si le déchet reste présent.

Le score est réduit par Nolan Roux sur pénalty. Les Suisses tentent des contre-attaques mais Guendouz est présent sur les rares tirs proposés. Les occasions se succèdent, les Verts poussent mais le score en reste là, 3-2 pour Nyon et petite déception pour les 1000 supporters qui étaient venus jusqu’à Andrezieux pour voir le match.

 

Les enseignements, les tops et les flops

Bien évidemment, c’était un match de reprise, pas forcément représentatif en tout point. Cependant, il y a quelques enseignements à prendre de ce match. Notamment sur l’apport des cotés. Les jeunes ailiers Nordin et Bamba étaient très à l’aise. Même combat pour Hamouma et Tannane, respectivement positionnés numéro 10 en première et deuxième mi-temps. Lemoine et Clément ont également montré des choses au milieu de terrain. Défensivement, c’était bien moins encourageant et cela pourrait décider Garcia sur le départ de quelques joueurs.

En effet, une charnière Nade et Lacroix était aligné, charnière qui a fait plusieurs erreurs dommageables. Lacroix notamment était en dessous. M’Bengue à gauche n’a rien montré, une fois de plus (il serait temps qu’il parte quand même). En deuxième mi-temps, la charnière centrale était composée de Pogba et Théophile-Catherine et a bien mieux fonctionné. Pogba notamment a su être décisif en défense et a été très bon à la relance. Polomat a été un peu meilleur que M’Bengue mais sans plus et Malcuit a apporté comme à son habitude.

Pour ce qui est des gardiens, Maisonnial est coupable sur le deuxième but par son manque de réaction, quant à Guendouz, il a eu trop peu de ballons pour être jugé même s’il a été propre.

Pour le cas Dabo, c’est spécial. Positionné arrière droit en première mi-temps, sa partie a été insipide. Replacé en milieu de terrain, il a été plus à l’aise, presque bon. Le cas typique du joueur en manque de confiance d’où le fait qu’il ne fasse pas partie des flops. Si Garcia compte sur lui, cela pourrait faire du bien au milieu de terrain (mais pas arrière droit…).

 

Les TOPS : Hamouma, Tannane, Bamba, Nordin, Pogba, Malcuit

Le mi-figue, mi raisin : Dabo

Les FLOPS : Lacroix, M’Bengue, Ghezali, Roux, Maupay

 

Voilà pour ce petit résumé dans le cas où vous n’auriez pas vu le match. On attend le suivant avec impatience.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Application mobile en partenariat avec Make me Droid, le créateur d'applications Android/IOS en ligne.