Résumé du derby : Une blessure ouverte à jamais

Le match d’hier soir devait être une fête comme chaque derby qu’il soit gagné ou perdu. Le football est une fête, un sport où se déchainent passion et dépassement de soi. Le moins que l’on puisse dire, c’est que personne ne s’est dépassé hier. Absolument personne. Un spectacle affligeant sur comme en dehors du terrain. Aujourd’hui l’heure est au bilan à froid mais avec une bonne (pardonnez moi l’expression) « gueule de bois ».

 

Le match

Le pessimisme était à l’ordre du jour ce dimanche. Du moins du côté Stéphanois. Le match se jouait pourtant à guichets fermés, le peuple vert s’était déplacé en masse comme à son habitude. Pourtant, les premiers échauffourées éclatent un peu avant le match. Plusieurs témoignages de supporters estiment que les supporters Lyonnais auraient « ouvert le feu » par des lancers de projectiles et de fumigènes sur les supporters Stéphanois. Les multiples vidéos semblent confirmer cette version. La commission de discipline devra se pencher sur le cas et sévir si nécessaire.

Le match débute avec les traditionnels tifos des kops. Toujours aussi beau ce spectacle à Geoffroy Guichard. A peine 2 minutes de jeu que Monsieur Turpin (dépassé en deuxième mi-temps notamment) arrêtait le match. La fumée des fumigènes était trop dense pour pouvoir continuer le match dans de bonnes conditions. La commission de discipline ne nous ratera pas cette fois.

1-0 puis 2-0. Le jeu des Verts est pathétique. Lyon en profite bien, joue simple, en contre et ça fonctionne. Dès la composition dévoilée, il y avait de quoi se douter que les choix d’Oscar Garcia étaient mauvais. M’Bengue n’a fait qu’une mi-temps (encore heureux), Lacroix expulsé à raison encore sur un attentat sur Fékir, Pogba entré en jeu à la mi-temps fautif sur deux buts au moins. Devant ce n’est pas mieux, Bamba tente mais ne réussit rien et possède encore cette faculté à être individualiste en toutes circonstances. Hamouma sort à la dixième minute, certains parlaient d’un claquage sur le corner, l’avenir nous le dira. Seul le milieu réussit à faire quelque chose, Selnaes et Maïga ont au moins le mérite de se battre mais pour pas grand chose.

La technique des Lyonnais est bien au dessus et les Verts ont été dépassé dans tout les compartiments du jeu. Le pauvre Ruffier ne peut rien face aux assauts répétés de l’équipe Lyonnaise (Sauf peut être sur le premier but où ce dernier aurait pu se baisser un peu plus tôt pour ma part). Le score monte à 5-0 et Fékir (auteur d’un doublé) célèbre son but d’une façon Messiesque en montrant son nom sur le maillot au kop sud. Les supporters disjonctent et la suite arrive…

 

Tous concernés, tous responsables

Le terrain est envahi par les supporters et le match est logiquement interrompu. Ruffier reste seul sur le terrain, à l’image du match. Oui, Saint-Etienne vient de subir sa plus grosse humiliation à Geoffroy Guichard, oui Nabil Fékir a eu une célébration provocante, oui cette célébration dans ce contexte précis n’était certainement pas adaptée mais est ce que cela justifiait le fait que les supporters devaient envahir la pelouse ? Non, en aucun cas. Et au final c’est ce que l’on retiendra, ce que les médias retiendront. La Ligue n’est déjà pas tendre avec la cause Ultras, avec les groupes de supporters, pourquoi continuer toujours ces actes irresponsables qui finalement nous couteront toujours plus chers qu’ils nous rapporteront.

Soyons d’accord, comme le laisse sous-entendre ce sous titre, il n’y a pas un coupable, tout le monde est responsable. Les joueurs dans un premier temps par le spectacle proposé. Cela va au-delà du non-respect. Pardonnez moi l’expression mais c’est prendre les supporters pour des cons. Ensuite, le coach, Oscar Garcia vient de démarrer sur le banc, inutile de le blâmer en raison de son arrivée récente. L’équipe qu’il entraine est certainement la plus faible depuis 8 ans, mais ses choix questionnent. Pourquoi M’Bengue alors que Katranis n’a le droit de jouer qu’en réserve ? Pourquoi Pajot alors que Dabo est un des seuls quasi irréprochable cette saison ? Pourquoi ne pas commencer avec un attaquant de pointe de métier même si l’on parle de Soderlund ? En bref sa méthode questionne et le rend également responsable de cette situation, à moindre mesure.

Parlons également de nos chers dirigeants vivant dans un siècle qui n’est plus le notre. Pourquoi continuer avec ce modèle qui (et tout le monde le voit) ne fonctionne plus. C’est un modèle d’un autre temps, une gestion paternaliste d’un club de foot qui aujourd’hui doit être vu non pas comme un business ou une entreprise mais un modèle sportif axé sur le centre de formation et la jeunesse. Pourquoi continuer à choisir les joueurs à la place du coach ? On le voit bien, plusieurs recrues n’ont clairement pas été choisies par Oscar Garcia. Pourquoi continuer à être léger au niveau du recrutement ? L’arrivée de Rocheteau a permis de faire un mercato alléchant mais bien en dessous de ce que l’on pensait. La cellule de recrutement est embryonnaire, l’arrivée de David Friio n’a rien changé, Saint-Etienne ne sait pas prospecter. La mission d’Ilan au Brésil ? Quel résultat ? Aucun et l’impression de lui avoir payé des vacances au pays. Il avait pourtant 4 mois…

Et que dire des blessures. Il parait que nous sommes dotés de très bon préparateurs physiques, que la préparation estivale était axé sur une grosse préparation physique de façon à éviter ces pépins qui nous embêtent depuis plusieurs années. Rien y fait, Hamouma se blesse au bout de 10 minutes sur un corner, Gabriel Silva à l’échauffement sans compter les blessures de Capt’ain Perrin et de Cabella. Faites vos jeux, joueurs fragiles avec une hygiène de vie reprochable ou préparation physique défaillante avec un staff incompétent ? Peu importe la réponse c’est un autre problème qui dure depuis des années et que personne ne semble vouloir régler.

Enfin, en dernier lieu parlons de vous, de nos supporters toujours présent, toujours là pour le spectacle mais toujours aussi pour une minorité d’entre eux aussi irresponsables. La frustration est de mise, la crise s’installe. Il existe d’autres façons de montrer son mécontentement qu’en envahissant un terrain de foot, le boycott, la mise en place de manifestations etc… Mais les actes d’hier soir ont été stupides, certains supporters se seraient battus entre eux… Voilà la triste image que les supporters Stéphanois ont renvoyés hier et même si cela concerne une minorité d’entre eux, l’amalgame sera fait et justifiera des sanctions. Eux aussi sont responsables finalement, à leur manière.

 

La débâcle d’hier est inexcusable de la part de tout les acteurs précités, tout le monde est concerné, tout le monde est responsable. Ce match restera dans les annales du football mais malheureusement pas pour les bonnes raisons.

 

 

7 Responses

  1. Liger42 dit :

    Bien résumé

  2. Quatres fois carré dit :

    Merci à Antoine Legros pour avoir résumé de façon si parfaite l’état actuel des choses ❤

  3. Barrier dit :

    Mr Antoine Legros, Merci ! Merci car vous écrivez en quelques lignes un résumé d’une réalité accablante ! L’A.S.S.E, dans toutes ses composantes, n’est plus que l’ombre d’elle même… et ses supporters (les vrais pas les baltringues qui envahissent la pelouse) sont anéantis.

  4. Tout à fait d accord !!!!!

  5. Anonyme dit :

    super vérité pourquoi vendre nos joueurs et acheter à la place des chèvres c’est vrai on a pas un bon jardinier a st étienne il faut bien que les chèvres broute

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Application mobile en partenariat avec Make me Droid, le créateur d'applications Android/IOS en ligne.