Rémy Cabella, un talent à la recherche de confiance

Arrivé sous forme de prêt en provenance de l’Olympique de Marseille dans les dernières heures du mercato, Rémy Cabella est devenu la septième recrue des verts. Ce dernier vient renforcer le secteur offensif stéphanois qui s’est vu fragilisé par les départs de Robert Beric et Oussama Tannane en fin de mercato. Ambitieux et déterminé à réussir dans le Forez comme il l’a confié en conférence de presse, il pourrait amener un véritable plus à l’effectif d’Oscar Garcia. La rédaction du Talk Show Stéphanois vous propose donc de découvrir plus en détails qui est la dernière recrue stéphanoise de l’été 2017.

Une carrière à relancer pour un joueur qui a du mal à confirmer

Formé au Montpellier HSC, il signa son premier contrat pro avec le club héraultais en juillet 2009, cinq ans après avoir quitté sa corse natale et ainsi rejoint le centre de formation. Malgré un talent évident, une grave blessure survenue quelques mois plus tard ralentit sa progression et l’empêcha de faire ses débuts en professionnels avec son club formateur même s’il est tout de même apparu à quelques reprises sur les bancs de Ligue 1. En effet, il ne fit sa première apparition dans l’élite que le 4 décembre 2010 sous les couleurs d’Arles-Avignon. Après 18 rencontres disputées en prêt avec le club arlésien, il retourna à Montpellier au cours de l’été 2011. Convaincu par le talent du jeune homme alors âgé de 21 ans, René Girard choisit de le conserver dans l’effectif pour la saison suivante. Un exercice 2011/2012 qui fût ponctué de succès pour le club de la Paillade qui fit sensation en remportant le titre de Championnat de France au né et à la barbe du Paris Saint-Germain. Une véritable apogée dans la carrière du joueur qui pris part à 29 matchs de Ligue 1 sur l’ensemble de la saison bien qu’il ne fasse pas encore partie des cadres de l’équipe.

Puis, au fur et à mesure des matchs, le natif d’Ajaccio s’imposa comme un titulaire indiscutable au sein du club héraultais. Positionné la plupart du temps dans un rôle de meneur de jeu, il fit étalage de tout son talent en marquant à 21 reprises et en délivrant 14 passes décisives au cours des deux saisons suivantes (2012/2013 et 2013/2014). Des performances qui ont notamment tapé dans l’œil du sélectionneur de l’équipe de France Didier Deschamps qui choisit de le retenir pour participer à la Coupe du Monde 2014 au Brésil. Malheureusement pour lui, il ne disputa aucune minute durant la compétition qui s’acheva en quart de finale pour les bleus après une défaite 1-0 face à l’Allemagne.

Alors déterminé à franchir un cap dans sa carrière pour s’imposer en équipe de France, le joueur s’envola pour l’Angleterre au cours de l’été 2014 où il signa en faveur de Newcastle United. Cependant, comme bon nombre de français avant lui son expérience avec les Magpies fût un échec. En effet, avec seulement 1 but et 2 passes décisives en 31 matchs de Premier League, le joueur ne parvint pas à convaincre dans un championnat qui pour beaucoup est considéré comme le meilleur d’Europe. C’est pourquoi, il retourna en France seulement un an après son arrivée. De retour en Ligue 1 sous les couleurs de l’Olympique de Marseille, il vécu deux saisons décevantes dans un club en manque de repère (3 entraîneurs différents en à peine deux ans). Un manque de stabilité qui ne lui a pour le moment pas permis de confirmer tout son talent. En manque de temps de jeu cet été sous les ordres de Rudi Garcia, il a donc décidé de venir en prêt chez les verts cette saison afin de relancer sa carrière.

Un meneur de jeu moderne et complet

Très à l’aise lorsqu’il évolue dans un rôle de numéro 10 au cœur du jeu, il possède toutes les qualités pour briller à ce poste. Fin techniquement, il sait contrôler le jeu de son équipe si on le lui demande mais il est aussi capable de faire la différence par ses prises de risque. Redoutable dribbleur et doté d’une bonne qualité de passe, il sait créer des décalages et casser les lignes adverses, un véritable atout pour mettre les attaquants dans de bonnes conditions pour marquer. Provocateur balle au pied, il aime percuter dans l’axe et combiner avec ses partenaires pour mettre en déroute l’équipe adverse. De plus, même s’il se distingue particulièrement par ses qualités offensives, il n’en oublie pas pour autant le travail défensif ce qui est important afin de conserver l’équilibre d’une équipe.

Cependant, il lui manque sûrement une certaine puissance physique. Petit gabarit (1m71 et 68kg), il est parfois bousculer dans les duels et n’est que très peu efficace dans le domaine aérien. Aussi, il lui reste à progresser dans sa capacité à faire les bons choix et dans ses prises de décisions. En effet, il n’est pas rare qu’il perde le ballon par excès d’individualisme ou part manque de concentration, un point sur lequel Oscar Garcia pourra sûrement le faire grandir.

Que peut t-il apporter aux verts ?

Orpheline de ses attaquants internationaux Oussama Tannane et Robert Beric partis respectivement en prêt à Las Palmas et à Anderlecht, l’attaque des verts a beaucoup changé depuis la saison dernière. Ainsi, tout comme les nouveaux arrivants Jonathan Bamba et Loïs Diony, Rémy Cabella devra lutter pour gagner sa place au sein du onze stéphanois. Néanmoins, s’il parvient à convaincre Oscar Garcia il pourrait bien devenir une pierre angulaire du système de jeu du coach catalan. En effet, l’ancien montpelliérain possède des caractéristiques qui sont indispensables à la pratique d’un football offensif ce qui devrait plaire au nouveau coach des verts. Ainsi, ses qualités techniques supérieures à la moyenne pourraient amener un vrai plus que ce soit dans le cœur du jeu ou sur le front de l’attaque. Aussi, sa capacité à bien tirer les coups de pieds arrêtés pourraient s’avérer très intéressante surtout dans les matchs fermés comme on en voit beaucoup en Ligue 1.

Même s’il ne va rester qu’un an dans le Forez, on espère qu’il saura faire vibrer le peuple vert cette saison ! Bienvenue à toi Rémy Cabella !

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Application mobile en partenariat avec Make me Droid, le créateur d'applications Android/IOS en ligne.