Les réactions après la victoire contre Nîmes

Le coach : « C’est une belle journée »

Jean-Louis Gasset : « On en avait besoin, on avait besoin de bien démarrer l’année. On a passé un bon stage en Espagne. On était un peu timides au début. L’expulsion a fait qu’on a joué avec plus de temps, on a marqué deux buts, on en a pas pris, c’est une belle journée. Il reste beaucoup de travail mais on avait besoin d’une victoire. A la mi-temps, j’ai dit aux joueurs qu’on devait jouer de manière plus relâchée, détendue. Nous avions la chance d’être en supériorité numérique. Nous avons également changé de tactique. Robert Beric est venu pour ça, pour marquer des buts. Il n’est pas encore au top physiquement. C’est bien pour lui de marquer dès sa première rentrée, il fait l’unanimité dans le groupe, tout le monde rigole avec lui. A l’entraînement, il est très courageux et se dépense beaucoup. Nous l’avons mis dans les meilleures conditions pour qu’il retrouve du rythme et de la confiance. Cette victoire nous permet de continuer à travailler dans la sérénité. Aujourd’hui, la réussite était avec nous. Nous avons monté une petite marche. Même si je n’ai pas le sourire, je suis rassuré. Nous n’avions pas le droit à l’erreur. Nous étions crispés en première mi-temps. Le public ensuite est revenu avec nous, nous avions plus le ballon. Toulouse, dimanche prochain, sera un nouveau test où nous devrons mettre d’autres ingrédients. Dans le football, la confiance est primordiale. Je le répèterais souvent. À la mi-temps, j’ai encouragé mes hommes. »

Diony : « On s’est tous regardés avec le sourire »

Lois Diony : « On ne se fait pas siffler par notre public en sortant du terrain. Dans le vestiaire, on s’est tous regardés avec le sourire. On ne pouvait pas mieux commencer l’année. on a mis les choses au clair pendant cette trêve. On s’est vidé la tête. Dans la vie, il y a des périodes basses et ça en faisait partie. Nous sommes repartis sur de nouvelles bases. Je pense que le retour de Robert Beric pourrait me permettre de retrouver mon registre dijonnais. En deuxième mi-temps aujourd’hui, on a joué avec trois attaquants et j’étais sur l’aile gauche. Mais en stage, on a pu jouer ensemble et ça m’a un peu rappelé le 4-4-2 à Dijon avec Julio Tavares donc je pense que c’est un plus pour moi. J’ai bien repris l’année après m’être vidé la tête. J’ai fait un très bon stage. J’ai envie de tout casser. 2018, c’est une nouvelle page du livre qui commence. Je suis prêt après six mois… d’adaptation, on va dire.

Ma première partie de saison n’était pas facile. Surtout quand on voit qu’encore aujourd’hui, une partie du public me siffle quand je sors. Le foot, c’est comme ça, il faut être fort mentalement pour avancer. Je sais de quoi je suis capable. C’était une période durant laquelle l’équipe n’était pas à son meilleur niveau donc pour moi, c’était un peu compliqué. Mais aujourd’hui, on a quand même produit un beau football. C’est avant tout une question de confiance et avec Garcia en début de saison, ça n’a pas été facile pour moi. Je n’ai pas trop apprécié comment il m’a managé. Mais maintenant, c’est du passé, je préfère regarder devant. Je mouille le maillot pour mon équipe. Il faut que je marque et là, on pourra parler de déclic. Je n’ai pas marqué depuis six mois. Même dans mes premières saisons, je marquais au moins tous les trois ou quatre mois. Là, ça fait énormément de temps et j’attends ce but avec impatience. »

Bref, les deux hommes retiennent le positif de cette journée. Reste à savoir si évoquer tout le négatif (un jeu stérile, une équipe malmenée à 10 contre 11 contre un pensionnaire de L2, etc) est une preuve de réalisme ou de pessimisme dans ce dimanche.

2 Responses

  1. Anonyme dit :

    sainté très sincèrement l’a échappé bel et bien, car à onze , le résultat serait autre, souvenez vous que les occasions étaient plus franches , coté nîmois

  2. DUBOIS dit :

    les joueurs sont satisfait d une prestation sans entousiame et san hargne plusieur joueurs ne sont meme pas de niveau 2 heureusement il y a zorro beric on aurait gagne l achat de diony qui est une gazelle a chaque contre il saute pour pas se blesser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Application mobile en partenariat avec Make me Droid, le créateur d'applications Android/IOS en ligne.