Comment organiser la succession de Stéphane Ruffier ?

Stéphane Ruffier est le gardien titulaire de l’ASSE depuis plusieurs années. Souvent impérial, peu décevant, ce dernier a presque toujours répondu présent et n’a jamais pu être délogé de sa place de titulaire indiscutable. Aujourd’hui, il fait encore le bonheur des Verts mais le temps fait malheureusement son oeuvre. Ruffier vieillit (il aura 32 ans le 27 septembre prochain) et dans quelques mois/années se posera le problème de sa succession. Une succession à laquelle je souhaite apporter des solutions à travers cet article.

Si le natif de Bayonne a encore quelques temps devant lui, il s’agit de se projeter quelques années dans le futur, en 2021 exactement. Ruffier aura alors 35 ans et prendra sa retraite officielle après avoir gagné le championnat de France. Sans rire, plusieurs solutions s’offriront au club afin de gérer la succession de ce gardien, déjà emblématique. Focus.

 

La solution interne

Si on romance un peu 

Une des premières solutions internes est basée sur un interim d’une année. Un intérim géré par deux jeunes gardiens prometteurs. Le coach, souhaitant donner sa chance aux deux portiers, fera en sorte de partager au mieux la cage entre eux.

Au terme de la saison, un des deux gardiens prendra l’ascendant sur l’autre, grâce à des performances de haut vol notamment dans de gros matchs (au Vélodrome notamment où il sera crédité d’un 9/10 par le quotidien l’Equipe). Au final, il sera le titulaire indiscutable dans les cages des Verts durant une dizaine d’années. Puis il cédera aux sirènes de l’Angleterre où Chelsea le recrutera pour 20 millions d’euros.

 

Si on redevient un peu sérieux 

Le club a déjà tout prévu. Ruffier a prévenu le management de sa retraite sportive au début de l’année et l’ASSE compte bien s’appuyer sur sa jeune et talentueuse génération de gardiens. Deux d’entre eux sont choisis pour garder les cages des Verts durant la saison 2021/2022, Stefan Bajic, 20 ans et Nathan Crémillieux, 21 ans.

Tout deux ont fait leurs gammes dans les équipes de jeunes de l’ASSE mais aussi de l’équipe de France. Les deux sont encensés par les formateurs mais aussi par plusieurs anciens joueurs, Ivan Curkovic et Jérémie Janot en tête. Une interview du dernier cité datant de 2018 réapparaît. Ce dernier encense Stefan Bajic le qualifiant de « meilleur gardien de sa génération ».

Les deux jeunes gardiens se partagent les matchs de la saison. Bajic prendra l’avantage par de meilleures performances et par une meilleure résistance à la pression que Crémillieux. L’avenir, ce sera Bajic.

 

La solution interne 2.0

Si on romance un peu 

Ruffier prend une retraite non prévue et surprend tout le monde en annonçant cette dernière sur TMC (qui aura acquis les droits de la Ligue 1 entre temps) lors de la 38eme journée. Le management, désemparé, tente de trouver une solution à ce départ inattendu. Plusieurs pistes sont explorées, en vain. Le gardien remplaçant tiendra l’intérim, les jeunes se partageront les coupes.

Une solution qui ne convainc guère. Le gardien remplaçant déçoit, les jeunes ne sont pas mis en confiance et c’est un véritable fiasco défensif pour l’ASSE. Plus de 70 buts encaissés sur la saison 2021/2022 et une triste 17eme place. A l’issue de la saison, le gardien remplaçant prendra également sa retraite et un des jeunes partira en deuxième division Allemande, déçu de cette situation mal gérée. Le gardien restant gardera donc les cages de l’ASSE, presque par défaut.

 

Si on redevient un peu sérieux 

Ruffier prévient le club de sa retraite à la 30eme journée. Le club accepte sa décision et prépare en coulisses sa succession. Pas question d’une alternance entre les deux espoirs, Bajic et Crémillieux, Jessy Moulin tiendra les cages en championnat, les deux jeunes se partageront les coupes de France et de la Ligue.

Après une saison mitigée où Moulin (36 ans) aura fait ce qu’il a pu, Crémillieux sera choisi pour succéder à ses aînés dans les cages des Verts. L’expérience et la faible différence d’âge en faveur de ce dernier aura fait la différence. Mais Bajic sera conservé et jouera les Coupes.

 

La solution externe

Si on romance un peu 

Ruffier prend sa retraite comme prévu à l’été 2021. La cellule recrutement s’est activé sur le marché des transferts. Le gardien remplaçant suit Ruffier dans sa retraite et les jeunes gardiens ne convainquent pas les dirigeants et le coach.

Une ancienne gloire de Premier League rejoint le club accompagné d’une pépite du championnat turc. Le premier est chargé d’accompagner le jeune talent au poste de titulaire. Les deux gardiens se partagent le poste de titulaire durant deux ans puis le jeune international turc prend la place seule avec la retraite sportive du vieux briscard.

Mais après un superbe début de saison, le jeune portier se rompra les ligaments du genou gauche. Indisponibilité de 6 mois à la clé. L’ASSE n’aura d’autres choix que de faire jouer les gardiens de la réserve, bien moins talentueux que les précédents. A l’issue de la saison, le club sera relégué en Ligue 2.

 

Si on redevient un peu sérieux 

L’ASSE ne souhaite pas ouvrir la porte du poste de gardien titulaire à Bajic et Crémillieux et préfère combler le départ de Ruffier (et de Moulin) par un transfert. Baptiste Reynet est recruté pour être le gardien numéro 1. Bajic et Crémillieux se partageront deux ou trois bouts de matchs dans la saison.

Reynet convainc et remplace Ruffier à merveille. Mais l’ASSE perdra ses jeunes à l’issue de la saison. Manchester City et Barcelone recruteront respectivement Bajic et Crémillieux. Malheureusement pour le club, aucun jeune n’arrivera à sortir du lot pour remplacer le départ de Reynet 5 ans plus tard. Pendant ce temps la, les désormais ex gardiens de l’ASSE brilleront dans leur club respectifs. Une triste fin pour les Verts.

 

Et vous, que feriez-vous ? A travers ces différents scénarios (utopiques dans un premier temps, plus probables ensuite), j’ai essayé de vous décrire ce que pourrait être la succession de Stéphane Ruffier.

Ce qui est cependant certain, c’est que l’ASSE dispose d’excellents jeunes gardiens qui pourront à merveille suppléer « la Ruff' » une fois sa retraite prise. Bajic et Crémillieux tiennent en tout cas la bonne corde.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.