Quel jeune joueur a la meilleure carte à jouer cette saison ?

« L’idée de départ est d’avoir 15 ou 16 pros confirmés et d’intégrer les jeunes du centre. Le projet est de mettre nos jeunes en valeur. L’ASSE est condamnée à former. Il faut avoir une philosophie. J’ai proposé aux dirigeants d’avoir un quinze majeur puis de faire tourner les jeunes. » C’est ainsi que Jean-Louis Gasset définit le nouveau projet de l’AS Saint-Étienne. Ainsi, comme il l’explique, les jeunes devront avoir une place non négligeable dans le déroulement de la nouvelle saison. Mais lequel d’entre eux parviendra t-il le plus à tirer son épingle du jeu ? C’est la question que nous nous sommes posés. Par conséquent, chacun de nos rédacteurs vous propose aujourd’hui un joueur et vous explique pourquoi il a envie de le voir évoluer durablement avec les pros cette saison.

Bilal Benkhedim (17 ans/Milieu offensif)

Voilà un jeune qui a du ballon ! Auteur d’une vingtaine de buts la saison dernière en U17 Nationaux, l’ancien joueur d’Alès a été appelé pour les matchs de préparation par Jean-Louis Gasset. Plusieurs fois présent, il a pu faire parler sa qualité de balle et sa percussion sur le terrain. Doté d’une technique bien au dessus de la moyenne, il m’a fait forte impression lors du match face à Bordeaux à l’Envol Stadium (défaite 2-1 des Verts). Présent sur la pelouse durant l’entièreté de la seconde mi-temps, il a clairement été le dépositaire du jeu Stéphanois. Un jeu qui n’était pas très époustouflant lors de cette mi-temps mais que lui seul égayait par moment.

Mais au delà d’un talent certain qui saute clairement aux yeux, il transpire une certaine intelligence. De cela en découle une capacité à faire les bons choix de manière très rapide. J’ai aussi pu le voir relativement zen sur le terrain voir même mature pour son âge (17 ans ndlr). Benkhedim pue clairement le foot et sa position organisatrice m’a beaucoup plu. C’est pourquoi je le défend aujourd’hui et je souhaite le voir évoluer avec les pros notamment pour faire souffler un Khazri ou un Cabella lors de matchs de coupe ou en championnat.

Mahdi Camara (20 ans/Milieu de terrain)

Quelques mois après avoir signé son premier contrat professionnel avec l’ASSE, Mahdi Camara fait assurément partie des jeunes qui montent en puissance au sein du groupe stéphanois. En effet, Jean-Louis Gasset semble accorder un certain crédit au joueur de 20 ans. Pour preuve, c’est déjà lui qui l’avait lancé dans le grand bain en janvier dernier à l’occasion d’un match de Coupe de France face à Troyes. Aussi, le natif de Martigues a été le milieu de terrain le plus utilisé lors de la campagne de préparation avec 275 minutes de jeu au total, dont 90 face à Nice où il s’était montré très convaincant.

Alors que l’AS Saint-Étienne ne dispose que de trois joueurs dans l’entre-jeu, à savoir M’Vila, Diousse et Selnaes, il devrait parvenir à grappiller du temps de jeu au cours de la saison, comme ce fût déjà le cas à Guingamp où il avait fait son entrée en fin de match. Disposant de bonnes qualités techniques et d’un certain sens du jeu, il aura sans aucun doute une carte à jouer cette saison.

Dylan Chambost (21 ans/Milieu offensif)

Venant tout juste de fêter ses 21 ans, le jeune Dylan Chambost arrive à maturation. En effet, après avoir fait toutes ses gammes avec les équipes jeunes de l’ASSE, le milieu de terrain vient de réaliser une saison de haut-vol avec la réserve Stéphanoise. Auteur de 12 buts et 9 passes décisives la saison passée, le capitaine de la réserve s’est montré plus qu’à son avantage et a été l’un des principaux artisans de la montée en National 2. Ayant participé à quelques minutes en professionnel l’année passée lors d’un match de coupe de France perdu face à Troyes, le natif d’Annecy s’était alors illustré de belle manière en seulement 37 minutes. Joueur, dribbleur, bon dans les duels et avec une belle qualité de passe et de frappe, le jeune joueur avait trouvé le poteau lors des quelques minutes qu’il a pu gratter lors de cette rencontre.

Depuis, nous ne l’avons peu revu avec les pros, à part en match de préparation où il a d’ailleurs plutôt montré un beau visage. Auteur d’un doublé et d’une passe décisive lors du match amical face à Andrézieux (ndlr : victoire 7-0) l’homme clé de Laurent Batlles a vu ensuite son temps de jeu fondre au fur et à mesure des rencontres disputées. Cependant, ce joueur mérite plus et pourrait devenir un joueur à la Perrin ! Véritable amoureux de son club et passionné des Verts, Dylan Chambost devrait à coup sûr disputer quelques bouts de matchs cette saison, ce sera donc à lui de prouver toute la confiance et l’espoir placés en lui s’il souhaite continuer à long termes son aventure dans le Forez !

Léo Pétrot (21 ans/Défenseur)

Léo Pétrot est un des nombreux joueurs ayant signé son contrat professionnel au sein de l’AS Saint-Étienne cet été. Il pourrait être un des nouveaux visages de la défense stéphanoise dans un futur proche. Comme en témoigne l’action qui amène le pénalty concédé face à l’EAG la première journée, ainsi que le carton rouge reçu par Subotić à la Meinau, l’AS Saint-Étienne n’a plus la même sérénité défensive qu’avant et se doit de remédier à ce problème. En cause, une instabilité au poste de défenseur central évoluant aux côtés de Loïc Perrin. De plus, ce dernier n’est pas éternel et n’assure plus la même sérénité qu’avant. En outre, il faut d’ores et déjà songer à l’après Perrin.

Léo Pétrot sur les traces de Loïc Perrin ?

En plus d’avoir les mêmes initiales, le néo-professionnel évolue au même poste que le capitaine des verts. Pouvant aussi jouer latéral, il est doté d’une technique ainsi que d’une relance de balle intéressante. Cette année, si le staff de l’ASSE donne l’opportunité aux jeunes de jouer, Léo Pétrot pourrait incarner ce vent de fraicheur au sein d’une défense stéphanoise essoufflée depuis quelques saisons.

William Saliba (17 ans/Défenseur)

William Saliba est assurément le jeune Stéphanois que l’on verra inévitablement durant cette année. Le défenseur central au physique imposant (1m93) se distingue par sa facilité technique et sa volonté de ressortir proprement les ballons. Habitué des Équipes de France jeunes, le jeune défenseur de 17 ans a déjà été convoqué 3 fois avec le groupe professionnel sans entrer en jeu. Razik Nedder, qui l’a eu sous ses ordres, loue sa vitesse, peu commune pour son gabarit. Jean-Louis Gasset l’a essayé lors des matchs de préparation, notamment face à Marseille, Bordeaux et Nice. S’il a été globalement convaincant lors de ces matchs, il doit encore apprendre à jouer plus rapidement, prenant parfois trop son temps à la recherche de la passe parfaite.

Toutefois, il a aussi su faire preuve d’intelligence tactique en n’hésitant pas à monter balle au pied pour casser le pressing adverse ou à rechercher la verticalité au sol dans ses relances. Avec une charnière qui n’est pas au diapason lors des deux premiers matchs et qui a fréquemment besoin de souffler, William Saliba peut espérer grignoter du temps lors de cette saison. S’entraîner quotidiennement avec Loic Perrin et Neven Subotic lui permettra de sans doute de progresser à vitesse grand V.

2 Responses

  1. Anonyme dit :

    Toit à fait d’accord. Ce sont des radins ses deux présidents. Lille vendra .bamba 30 millions d’euros. Nous on aura tout perdu avec deux gigolos à la tete de l’asse.Cette année notre place 12ème. Politique de merde dans ce club . Gasset devrait claquer la porte pas progression dans ce club ….

  2. david dit :

    des joueurs offensive capable de faire la différence sur les aille rapide est puissants est sortir le fric bonde radin prenez exemple des petite équipe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.