Quel avenir pour les joueurs de l’ASSE en fin de contrat ?

Alors que la saison est finie et que le mercato va bientôt ouvrir, plusieurs joueurs voient leur contrat expirer à l’ASSE. Certains voient leur prêt se terminer (Hernani, Cabella, Ntep) quand d’autres n’ont pas reçu de prolongation de contrat (Monnet-Paquet) ou n’ont pas voulu prolonger (Bamba, Théophile-Catherine). Reste le cas de Mathieu Debuchy, qui devrait se régler prochainement. Avec notre boule de cristal, on se livre à quelques pronostiques sur leur avenir…

Kévin Monnet-Paquet : le plafond de verre

A l’ASSE, KMP s’est heurté à ses limites techniques et tactiques. Toujours déterminé et plein de fougue durant ses matchs, l’ancien Lensois n’a que trop rarement été décisif : 10 buts en 125 matchs de championnat dans le Forez (17 en 165 matchs au total). Parfois reconverti latéral avec plus ou moins de succès, son contrat n’a pas été prolongé.

On lui souhaite : De retrouver un club où il aura la même côte d’amour qu’auprès des supporters des Verts, où il avait un hymne à sa gloire.

Il peut espérer : Un club du milieu de tableau en Ligue 1, dans le meilleur des cas.

… Mais il peut aussi finir : Avec un promu (Reims, pour combler le départ de Rigonato ?).

Kévin Théophile-Catherine, l’incompris

Souvent solide durant les matchs, notamment lorsque Loic Perrin trainait sa peine sur le terrain, l’ancien Rennais a refusé de prolonger son contrat. Une décision sans doute liée à son avenir à l’ASSE, qui était plutôt dans la rotation que comme titulaire. Joueur de l’ombre, KTC a été sérieux durant son passage au club.

On lui souhaite : De toujours continuer à offrir des ballons aux supporters en tribune avec ses transversales.

Il peut espérer : Un club qui joue les places européennes, éventuellement en 12e homme.

… Mais il peut aussi finir : A l’étranger, chez un promu anglais.

Jonathan Bamba, le fils prodigue

La France a été divisée par l’affaire Dreyfus, fut un temps. Les supporters de l’ASSE sont aujourd’hui divisés par le cas Jo’ Bamba : petit égoiste aux pieds carrés pour une partie du public, les autres voient en lui un excellent jeune du centre de formation qui ne peut que progresser. Ses statistiques parlent pour lui : 8 buts et 11 passes décisives, il est le joueur le plus décisif de l’ASSE sur la saison, malgré une période troublée et pour sa première saison complète en Ligue 1 à seulement 22 ans.

On lui souhaite : D’exploser et de se faire plaisir sur un terrain de foot.

Il peut espérer : Salzbourg, avant de filer à Leipzig l’année suivante et de filer à Manchester City pour 132M€ en 2020.

… Mais il peut aussi finir : A l’ASSE ?

Mathieu Debuchy, le géant

Debuchy est arrivé à l’ASSE. Debuchy a réussi à l’ASSE. Et Debuchy a laissé une empreinte indélébile dans le coeur et la mémoire de l’ASSE. Décisif dès son premier match, l’ancien Gunner a éclaboussé le club et la Ligue 1 de sa classe, au point de figurer comme un prétendant sérieux à la Coupe du Monde alors qu’on l’avait tous oublié.

On lui souhaite : D’être sélectionné pour la prochaine Coupe du Monde, car il le mérite.

Il peut espérer : Un peu vieux pour un top club européen, il peut néanmoins tenter de bonnes écuries européennes.

… Mais il peut aussi finir : Latéral à l’OM ou à l’OL, et ça serait pas beau.

Hernani, le ciseau du Brésil

Hernani a symbolisé le nouvel ASSE, prêt à déployer un jeu attractif sous la houlette d’Oscar Garcia. Et Hernani a aussi symbolisé un ASSE moribond, mauvais, hors le coup. Avec ses coups-francs venus d’ailleurs et ses tacles venus du catch (4 cartons jaunes et 2 cartons rouges en 800 minutes de jeu), Hernani ne s’est jamais imposé dans le Forez et va repartir en Moscou. Pas pour la Coupe du Monde, mais pour son club.

On lui souhaite : De ne jamais casser une jambe.

Il peut espérer : S’imposer en Russie et devenir le nouveau Hulk.

… Mais il peut aussi finir : Au Brésil ou dans un club de L2 ukrainienne.

Cabella, mercéééé

Le Marseillais dans le Forez. Ce n’est pas la nouvelle télé-réalité française, mais le résumé de la saison de Rémy Cabella à l’ASSE. Le Corse a emmené une partie du Soleil du Sud dans le froid Forez pour réchauffer les coeurs des supporters une partie de la saison. Tour à tour agaçant, euphorisant, transparent, marchant sur l’eau, Cabella a conquis tous les Stéphanois.

On lui souhaite : De ne jamais finir dans une TV réalité.

Il peut espérer : Un club européen français ou un bon club à l’étranger.

… Mais il peut aussi finir : A la réserve de l’OM, dans le pire des cas.

Ntep, too young to die (trop jeune pour mourir)

De Ntep, on a tous en souvenir le joueur s’amusant sur un terrain et poussant de la tête la balle au fond des filets après avoir dribblé le gardien. C’était le Ntep d’avant. Tous les supporters de l’ASSE conserveront le souvenir d’un joueur transparent, qui aura au moins eu le mérite de trouer Rémy Vercoutre. Et c’est tout, en 3 mois à l’AS Saint-Etienne.

On lui souhaite : De retrouver son explosivité.

Il peut espérer : …Un promu ?

… Mais il peut aussi finir : … En Ligue 2 ?

3 Responses

  1. Anonyme dit :

    Pour cabillaud et débuchy on leur souhaite surtout de revenir à sainté

  2. Anonyme dit :

    meme si debuchy a beaucoup participe au maintien de asse s il desire pas rester a 32 ansil cherche un dernier contrat normal

  3. noam dit :

    départ de Beric, débuchy, selnaes, Bamba, plus Cabelle qui ne reviendra pas,
    arrivée de diego rigonato, une grosse daube, arrivée de da silva ou gouano de la merde
    je souhaite la ligue 2, pour que les deux clowns dégage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.