Portrait : Vagner Dias Gonçalves, le lutin Stéphanois au mental de fer

Découvert par le grand public cette saison, Vagner Dias Gonçalves a récemment prolongé son contrat avec l’AS Saint-Étienne jusqu’en juin 2021. Faisant parti des espoirs du club, nous ne savons malheureusement pas grand-chose de l’ailier Stéphanois. À cette occasion, Le Talk Show revient sur le parcours pour le moins atypique du jeune joueur.

Apprentissage au Portugal

Repéré dès son plus jeune âge par le club portugais de Gil Vicente, celui qui est née le 10 janvier 1996 au Cap Vert effectuera toutes ses classes au sein du club de Barcelos (ndlr : ville où évolue le club de Gil Vicente). En 2015-2016, Vagner évolue en seconde division portugaise avec son club où il y inscrira 2 buts et délivrera 5 passes décisives. Cette même saison, son équipe parvient à se hisser jusqu’en demi-finale de coupe du Portugal mais se fait éliminer par le grand FC Porto lors d’une double confrontation (ndlr : 0-3 à l’aller pour Porto, 2-0 au retour pour Porto). Malgré tout, le vif ailier, de son surnom « Vagny », fait bonne impression et attire l’œil de plusieurs scouts européens suite à cette saison et particulièrement ces matchs face à Porto. Malheureusement pour lui,  « des impayés et quelques soucis familiaux lui font quitter le club pour retourner dans son pays » révèle ainsi Goal.

Retour à la case départ

De retour dans son pays natal Vagny continuera de jouer au football mais dans un monde amateur qu’il n’avait jusque-là que très peu connut au Portugal. Fruit du hasard, au détour d’une rencontre amicale à Mindelo sur l’île de São Vicente le jeune homme joue bénévolement pour le FC Batuque face à la sélection nationale du Cap-Vert. À cette occasion, un observateur de l’AS Monaco était présent et souhaite de suite faire jouer Vagner pour le Cercle de Bruges en Belgique (ndlr: club partenaire de l’ASM). Le projet n’aboutira pas mais permettra à l’ailier de se distinguer et ainsi d’attirer les convoitises d’autres observateurs. L’un d’entre eux le convainc de se rendre en Suisse avec lui afin de le remettre en forme et le préparer à un meilleur niveau.

Rebond déterminant en Suisse

C’est donc en février 2017 que le Cap-Verdien s’envole pour la Suisse et plus particulièrement Lausanne. En effet, le petit club du FC Azzurri LS 90 l’accueille dans ses installations. Évoluant en 4ème division Suisse, ce club peut permettre au jeune joueur de 21 ans de se remettre à niveau et ainsi espérer taper dans l’œil d’équipes plus performantes. Juan Rodriguez, préparateur physique et joueur au FC Vevey (ndlr: 4ème division Suisse), le prend alors en charge et le voit progresser de jour en jour. Lors d’une interview, une personne du club félicite même Vagny pour son énorme volonté de se remettre au niveau : « Quand je l’ai récupéré à l’aéroport, il n’avait qu’un jean, un t-shirt et une paire de crampons éventrée. Vous imaginez ce que c’est pour un jeune de 21 ans qui n’a jamais vu la neige d’arriver l’hiver en Suisse et en t-shirt ? Il a fait preuve d’une grosse volonté pour soutenir l’exigence de sa remise à niveau ». Suite à plusieurs bonnes prestations en match amical avec l’équipe Suisse, ses agents proposent à l’ASSE de faire passer un test à leur joueur, test qui s’avérera donc concluant.

Vagner au FC AZZURRI en compagnie de Juan Rodriguez.

Premières rencontres de qualité avec les Verts

Le joueur intègre donc l’AS Saint-Étienne en juillet 2017 et retrouve ses coéquipiers Cap-Verdiens Kenny Rocha Santos et Erin Pinheiro. Déjà repéré par les Verts lorsqu’il évoluait à Gil Vicente, il intègre tout d’abord l’équipe réserve. Inscrivant 4 buts en 4 rencontres, Vagny prend petit à petit part aux entraînements avec l’équipe professionnelle et devient même selon certaines informations le petit protégé de Dominique Rocheteau. Un proche va même plus loin en estimant que le joueur n’a rien à envier aux autres attaquants : « Techniquement, il n’a rien à envier aux attaquants actuels. Il est de ceux qui donnent l’impression d’avoir un aimant à la chaussure et il joue avec une grinta dont on n’a pas forcément l’habitude ici ». Vagner disputera ses premières minutes sous le maillot Vert lors de la 15ème journée face à Bordeaux (ndlr : 21min disputées). Il prendra de nouveau part à la rencontre face à l’OM (ndlr : 10min jouées) avant d’être titulaire pour la première fois de sa jeune carrière face à l’AS Monaco la journée suivante (ndlr : 55min jouées). Lors de cette deuxième partie de saison le Cap-Verdien continue son apprentissage sous la houlette de Jean-Louis Gasset qui lui aura fait disputer en tout et pour tout 65 minutes avec les Verts (ndlr : 43min en coupe face à Troyes et 22min en Ligue 1 face à Dijon). L’opération maintien assurée nous aurons peut-être plus de chances de voir à l’oeuvre le rapide ailier Stéphanois qui vient donc de prolonger jusqu’en 2021 dans le Forez.

 

 

2 Responses

  1. friable dit :

    il me rappel zic zac zimaco

  2. friable dit :

    bonne pioche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.