Portrait : Honorat, le pari de la jeunesse

Le 28 Août dernier, l’AS Saint-Étienne officialisait le transfert de Franck Honorat qui repartait immédiatement sous forme de prêt jusqu’à la fin de la saison au Clermont Foot 63. Formé à l’OGC Nice où il n’a pas su s’imposer, le Toulonnais semble s’épanouir au sein de l’effectif auvergnat où il trouve une certaine stabilité. Retour sur le portrait de celui qui portera la tunique verte lors de la saison 2019-2020.

De la même génération que Neal Maupay

Le jeune ailier fait ses gammes à l’OGC Nice où il est formé, en même temps qu’un certain … Neal Maupay, lui aussi issu de la génération 1996. Cependant, tout comme ce dernier, Honorat ne va pas réussir à s’imposer au sein du Gym. En effet, Claude Puel arrivé en 2011, ne va pas inclure l’ailier droit dans ses plans et ne lui offrira pas plus qu’un rôle de remplaçant. Malgré un début prématuré dans l’élite à l’âge de 17 ans, Franck Honorat n’arrivera pas à marquer son premier but en professionnel.

Escale à Sochaux

Afin de grappiller du temps de jeu et de se montrer, l’attaquant est prêté une saison au Football Club Sochaux-Montbéliard lors de la saison 2016-2017. Il oscille entre l’effectif professionnel (0 but, 1 passe décisive) et la réserve du club. Son passage dans le Doubs n’a pas le rendement escompté et la carrière du talentueux ailier n’arrive toujours pas à décoller.

Un point de chute à Clermont

Après son aventure niçoise, Franck Honorat trouve un point de chute au Clermont Foot 63, en Ligue 2. Ce transfert va enfin lui permettre d’exprimer ses qualités dans un environnement où il évolue sans pression. Justement, l’ailier originaire de Toulon est doté de qualités de vitesse et de percussion. Bon dribbleur, il peut évoluer derrière l’attaquant mais son poste de prédilection se trouve sur la droite de l’attaque. Après un début de saison 2017-2018 insuffisant, l’ex-aiglon finit cet exercice en trombe (3 buts, 5 passes décisives)

Un passeur dans l’âme

Le jeune ailier débute cette saison sur le même rythme qu’il a terminé celle de l’an passé. En effet, Franck Honorat a déjà délivré 2 passes décisives en l’espace de 5 rencontres. Mais il ne veut pas en rester là, le futur stéphanois se veut ambitieux. Et pour cause, suite à une entrevue menée par France 3 Auvergne-Rhône-Alpes, le numéro 9 du Clermont Foot 63 a pour objectif d’être dans l’équipe type de la Domino’s Ligue 2 et d’être le meilleur passeur du championnat de la saison 2018-2019.

Il nous reste à savoir si les objectifs fixés par l’ambitieux Toulonnais vont être réalisés et si il pourra ensuite confirmer à l’ASSE cette bonne saison qui s’augure pour lui au Clermont Foot 63.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.