crédit photo : asse.fr

Ayant prolongé d’un petit mois afin de disputer la finale de Coupe de France, Loïc Perrin a consenti d’énormes efforts financiers pour que cela soit possible. C’est le quotidien L’Équipe qui révèle en effet cette information aujourd’hui en annonçant le salaire perçu par le capitaine stéphanois pour le mois de juillet.

5.000 brut en juillet pour Perrin !

Selon eux, notre emblématique numéro 24 aurait été payé 5.000 brut, bien loin de son salaire habituel. Une décision bien sur liée à la crise sanitaire mais aussi au fait qu’il n’y avait qu’un seul match officiel à disputer durant sa période de prolongation. Ce geste mérite évidemment d’être souligné en cette période où il reçoit bon nombre de critiques de toutes parts. Amis parisiens, les valeurs ne s’achètent pas.

2 thoughts on “Perrin payé au ras des pâquerettes en juillet

  1. Bien trop chère pour pulvériser la cheville d’un joueur..
    En dehors des terrains c’est du pénal..

    Coup et blessure involontaire !

  2. Le pauvre il va avoir du mal à finir le mois mais vous êtes sérieux quoi ?

Laisser un commentaire