crédit photo : asse.fr

Le Premier ministre, Jean Castex, a annoncé hier la prolongation de l’interdiction des rassemblements de plus de 5.000 personnes jusqu’au 31 octobre. Malgré la possibilité de voir les préfets accorder des dérogations avec la vérification du strict respect des consignes sanitaires, Bernard Caïazzo s’est montré agacé par cette décision dans des propos recueillis par l’AFP.

D’importants manques à gagner au niveau de la billetterie

« On continue à regretter cette décision, on estime qu’une jauge de 5 000 par rapport à un stade de 6 000 places, ce n’est pas pareil qu’une jauge de 5 000 dans un stade de 80 000. Cela nous paraît tout à fait illogique. Bien sûr, il y a des dérogations possibles du préfet, mais cela aurait été tellement plus logique d’avoir un pourcentage de la capacité du stade ! On est de bons soldats, mais on a parfois du mal à comprendre. Ces manques à gagner en terme de billetterie représentent des préjudices économiques indiscutables.« 

1 thought on “Pas de rassemblements de plus de 5.000 personnes jusqu’au 31 octobre, Caïazzo s’agace

  1. Bonjour.Oui en effet cela va etre un préjudice considérable pour la billeterie de l’ASSE. En effet cela aurait été beaucoup plus logique pour des stades en fonction de leur affluence, en pourcentage. Cela devient du grand n’importe quoi. Allez les Verts.

Laisser un commentaire