Ntep, les bleus dans un coin de la tête

Dans un entretien accordé au journal Le Parisien, Paul-Georges Ntep a affirmé penser à l’Équipe de France.

Un objectif, pas une obsession

En effet, le joueur de 25 ans garde les bleus dans un coin de sa tête mais mesure la difficulté de la tâche. « C’est forcément un objectif. Après, je ne me réveille pas tous les matins en pensant à ça. Il y a tellement de grands joueurs. Je suis pragmatique. Je sors d’une année vierge, je viens de faire 4 matchs à Saint-Etienne, on verra dans un mois où on en sera personnellement et collectivement. Une bonne fin de saison et qui sait ? Les Bleus, pourquoi pas ? »

Ntep, qui a déjà porté le maillot bleu à deux reprises, a principalement envie d’enchaîner les matchs, malgré une certaine anxiété après les nombreuses blessures subies il y a deux ans. « Il y a une peur de ne pas pouvoir rejouer l’esprit libéré, oui. J’ai une tige de 30 cm dans chaque jambe. Un corps étranger que je dois garder toute ma carrière, pour aider à solidifier l’os. Le cerveau et le corps, ils les ressentent. Parfois, c’est dur. Mais là, j’ai besoin d’enchaîner. Ça remonte à deux ans maintenant, c’est derrière moi. »

1 Response

  1. Anonyme dit :

    Lors des derniers matchs de l’ASSE, NTEP a malheureusement été plus que passable, il a besoin de jouer cela se voit, le physique est absent et donc le rythme n’est pas là, et donc la technique ne suit pas, il a besoin de perdre un peu de poids, espérant qu’il apporte un plus à l’équipe au moins sur les derniers match de la saison

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.