Les notes des performances des verts face à Nice

Après une défaite cuisante à Metz tandis que Nice concédait le match nul à Monaco dans les dernières secondes, le sort du match de cette après-midi semblait déjà scellé. Et pourtant, les Verts ont montré un bien meilleur visage, pour l’un de leur meilleur match depuis longtemps. En voici les notes.

Stéphane Ruffier (4) : Coupable, pas coupable ? Ruffier n’aura en tout cas pas rassuré pour son retour sur un terrain. Surpris sur des frappes de loin, il n’a pas eu grand chose à faire ce soir.

Léo Lacroix (7) : Un match plein d’autorité et qui aurait même pu être bonifié avec une sublime passe décisive pour Hamouma si celui-ci n’avait pas été signalé hors jeu. On en redemande à ce niveau !

Loïc Perrin (5) : Un Loic Perrin proche de son niveau habituel. Attention toutefois à ne pas se faire effacer bêtement sur des accélérations, comme face à Burner.

Gabriel Silva (4) : Pas mauvais, mais pas franchement bon non plus. On retient tout de même sa faute stupide aux 20m, plein axe, face à une équipe qui possède de tireurs de coup-francs comme Cyprien…

Saidy Janko (4) : Parfois capable d’excellentes montées, parfois capable de ne pas comprendre quel est sa place sur un terrain. Totalement irrégulier d’une minute à une autre tant il alterne le bon et le moins bon en l’espace de 90 minutes. Il essaie encore de comprendre les dribbles que St Maximin lui a imposé pendant une demi-heure avant qu’ils ne déposent un cierge suite à la blessure de ce-dernier.

Assane Diousse (5) : Un Diousse plutôt bon face à une opposition corsée. Beaucoup moins de déchet technique et quelques bonnes récupérations. Des interventions parfois maladroites cependant.

Yann M’Vila (7) : Le match face à Metz était donc une mise en jambe. Yann M’Vila a livré un match de patron face à Nice. L’homme de base de l’équipe stéphanoise jusqu’en juin 2018.

Paul-Georges Ntep (5) : Il a très bien commencé le match avant de s’éteindre progressivement. On a surtout aperçu des promesses aujourd’hui : de l’accélération, une qualité technique indéniable, mais un repli défensif pour le moins léger.

Kévin Monnet-Paquet (3) : Monnet Paquet a encore une fois été bien meilleur défensivement qu’offensivement, ce qui reste assez perturbant pour un ailier.

Rémy Cabella (2) : Deux mauvais matchs dans la semaine pour celui qui était jusqu’à présent la seule satisfaction de l’équipe. Que de balles perdues…

Robert Beric (4) : « Beric, c’est un bon footballeur » pour les commentateurs de bein. Assurément. Dans une bonne équipe, notre Slovène tournerait à 15 buts par saison. Malheureusement, il est à l’ASSE et doit se contenter de bouts de ballon. Présent dans les bons coups.

1 Response

  1. les verts dit :

    dommage que gasset na pas pris le match contre METZ au serieux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.