Monnet-Paquet veut relancer la machine dès demain

Auteur d’une réalisation inspirée face au RC Strasbourg vendredi dernier, l’ailier de l’AS Saint-Etienne Kévin Monnet Paquet est apparu en conférence de presse avant la rencontre délicate à Bordeaux. Il a notamment évoqué la période compliquée, et ce qu’il faudra modifier pour repartir du Matmut Atlantique avec un résultat positif.

 

Redevenir une équipe difficile à manœuvrer

 

La passe actuelle, la rencontre avec les supporters

« C’est une période un peu particulière. Nous nous adaptons au nouveau staff et nous travaillons pour sortir de la mauvaise dynamique actuelle. Saint-Etienne est un grand club, un club populaire. Il y a tout le temps de la pression. Quand ça va pas, ce n’est pas simple, pas facile. Il faut relever la tête, nous assumons et travaillons.Tout le monde est conscient de la situation. Nous l’affrontons tous ensemble. Il faut gagner des matches pour remonter au classement. »

« Les rencontres avec les supporters se sont bien passées. Nous avons crevé l’abcès. Les supporters sont importants au sein du club. »

 

L’arrivée de Jean Louis Gasset

« J-L Gasset a connu le très très haut niveau. Il apporte son expérience à coach Sablé. Son discours a été mobilisateur, très engagé. C’est un très bon renfort. »

 

Le match à Bordeaux

« Nous sommes dans le dur mais la situation n’est pas figée. Il y a deux matchs en 5 jours, ça peut évoluer vite, le championnat est très serré.Il faut relever la tête, être solidaires, soudés. On ne peut compter que sur nous pour repartir de l’avant.  C’est une période difficile pour eux également. Demain, c’est un match entre deux équipes un peu malades, un match charnière avec comme récompense un grand bol d’air pour le vainqueur. Nous allons jouer notre va-tout là-bas car je suis certain qu’il y a quelque chose à faire. »

 

Les objectifs collectif et personnel

« Il faut redevenir une équipe difficile à manœuvrer. Avec 11 buts encaissés en trois matches, nous ne pouvons pas aller bien loin. Il faut moins subir les attaques adverses. Nous manquons un peu de confiance et de sérénité. J’espère que mon but sera un déclic. Je n’ai pas fait de préparation en début de saison. J’ai vraiment galéré durant deux mois. Je ne pensais pas que ça allait me pénaliser autant durant la saison. Aujourd’hui, je n’ai plus de douleur au tendon. »

1 Response

  1. Rorolatepu dit :

    Tavgueules….. et jouez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Application mobile en partenariat avec Make me Droid, le créateur d'applications Android/IOS en ligne.