Maïga veut montrer ce qu’il vaut en Russie

Tout juste prêté à l’Arsenal Tula en Russie, le jeune Habib Maïga a livré ses premières impressions pour le journal russe Sport-Express. Son entraîneur, Miodrag Bozovic, s’est également confié au journal au sujet de son nouveau joueur sur qui il compte beaucoup et sur qui il aurait aimé s’appuyer bien plus longtemps que le temps d’un prêt.

Un joueur motivé et prêt à progresser

« Je suis très heureux d’être devenu un footballeur d’Arsenal. J’attends avec impatience la reprise du championnat de Russie pour montrer ce que je vaux. J’ai rapidement pris ma décision même si elle n’était pas forcément simple pour moi, dès que j’ai découvert l’intérêt du club et que j’ai réalisé que j’étais très attendu. Il n’y avait aucun doute à avoir. Physiquement pour la saison, je suis prêt, je me suis bien entraîner avec l’ASSE tout l’hiver, il n’y a aucun problème. Pour moi, il n’y a aucune différence à jouer en France ou en Russie. L’essentiel est d’être constamment sur le terrain pour progresser, je suis motivé. »

Son nouvel entraîneur souhaité l’acheter

« Maiga est un très jeune joueur, il n’a que 22 ans. Mais il a déjà une grande expérience derrière lui, a disputé plus de 20 matchs en France. Et c’est l’un des championnats les plus forts d’Europe. C’est dommage que nous ayons réussi à le prendre seulement en prêt. Saint-Etienne compte sur lui dans le futur, pour son club il était important qu’Habib joue beaucoup. C’est un milieu de terrain défensif. Très tenace, fort dans les duels. En un mot, c’est le milieu de terrain dont nous avions besoin. Nous espérons que Maïga nous aidera cette saison. »

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.