Lilian Compan évoque sa fonction et son équipe U19

Entraîneur des U19 depuis ce début de saison, l’ancien joueur du club Lilian Compan s’est livré pour Onzéo au sujet de son nouveau rôle et de son équipe. Après un début de saison mitigé, il voit la progression de ses joueurs et aime coaché cette équipe. Son souhait principal étant de permettre aux jeunes de progresser afin de les voir peut-être un jour porter le maillot vert dans le Chaudron.

Un groupe fourni

« J’ai un groupe formé de dix-huit joueurs plus deux gardiens donc vingt joueurs au total. Ils viennent de différentes catégories, de 1999 à 2001. Il y a sept joueurs qui sont dans le groupe au dessus qui peuvent prétendre à jouer avec les U19 donc ça fait vingt-sept joueurs, voir même ceux qui sont en dessous. Dans mon groupe j’ai des 1999, 2000, 2001, donc les 2001 ce sont des 2èmes années de 17 ans qui font parti du groupe 19 ans. Au total y a une trentaine de joueurs qui peuvent jouer avec les U19 nationaux. Les joueurs qui montent ou qui descendent dans mon groupe, je les ai la veille ou l’avant-veille des matchs en fonction des rencontres des différentes catégories. Cela me permet de pouvoir travailler avec eux, leur apporter ce qu’on recherche le weekend, leur montrer un peu comment ça va se passer, le match, l’adversaire aussi. C’est pour cela que je les ai un à deux jours avant les matchs. »

Un dernier match compliqué avant la trêve

« Nous avons fait un début de saison très très mitigé. Depuis on a beaucoup progressé et les résultats aujourd’hui sont très intéressants, on voit la progression des jeunes. On est dans une bonne spirale mais c’est vrai que maintenant je ressens aussi la fatigue de fin d’année. Je pense que les jeunes ont besoin de vacances. Il reste plus qu’une étape et une belle étape avec Montpellier qui arrive ce weekend et qui est premier avec dix points d’avance sur le second. Ça va être très difficile mais on va relever le challenge et comme toujours du mieux possible. »

Un rôle qui lui plaît

« J’ai coaché pendant 3 années à l’AS Cannes mais à Saint-Etienne c’est ma première année en tant que numéro un car l’année dernière j’étais adjoint de Laurent Batlles avec la CFA2. Les U19 c’est un groupe qui me plait bien évidemment. C’est vrai que c’est un plaisir, au début d’année j’avais des joueurs qui avaient déjà joué avec la National 3 et presque avec les pros. L’objectif principal c’est de leur amener le plus de chose possible pour qu’ils mettent le maillot vert à Geoffroy-Guichard. Bien sur des fois j’ai des petits regrets parce que j’aimerai bien que certains joueurs soient encore avec moi mais c’est le jeu. Il faut l’accepter pour leur bien et le bien du club également. On est l’équipe 3 du club et ce n’est pas facile car il faut faire des choix par rapport à la catégorie d’au dessus (National 3) mais ce poste me plait quand même énormément. »

 

1 Response

  1. Meynadier dit :

    Si il lui manque un joueur en U19 , il n a qu’à recruter mon fils qui joue au RF42 mdr.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Application mobile en partenariat avec Make me Droid, le créateur d'applications Android/IOS en ligne.