Les trophées du Talk : Qui est la révélation de la saison ?

Après une saison 2017/2018 riche en émotions, l’heure est au bilan. C’est pourquoi, comme l’année dernière, le Talk Show Stéphanois revient avec les Trophées du Talk. Aujourd’hui, le sujet concerne la révélation de la saison, le joueur que l’on n’attendait pas mais qui finalement s’est imposé comme l’un des éléments majeurs de l’ASSE. Ainsi, quatre rédacteurs s’affrontent dans une joute verbale pour vous exposer leurs points de vue et tenter de vous convaincre de voter pour le joueur qu’ils ont choisi de défendre. C’est donc à vous, chers supporters, qu’il en revient de les départager !

Jonathan Bamba (22 ans/Attaquant)

Après plusieurs prêts plus ou moins réussis, le jeune ailier Jonathan Bamba vient de réussir de loin sa meilleure saison en professionnel. Impliqué sur à peu près 1/3 des buts Stéphanois, le joueur de 22 ans a clairement franchi un cap cette saison. Avec 7 buts et 8 passes décisives, Bamba est le deuxième meilleur buteur à égalité avec Beric mais également le meilleur passeur des Verts (ndlr : 6ème au classement des passeurs décisifs de Ligue 1). De plus, il n’a disputé que 27 matchs sur 38 en tant que titulaire et a subi pendant plusieurs mois les foudres de nombreux supporters lui reprochant des demandes d’augmentations de salaire trop conséquentes afin de prolonger. Néanmoins, le natif d’Alfortville a réussi à renverser la tendance grâce à ses bonnes performances sous les ordres de Jean-Louis Gasset.

Ainsi de plus en plus de supporters ainsi que d’observateurs attentifs des Verts souhaitent désormais voir le vif et rapide ailier prolonger son aventure dans le Forez. Gasset voudrait d’ailleurs, si celui-ci reste au club également, garder Bamba. En cas de départ libre, il est clair que l’ASSE perdrait gratuitement son joueur à la plus haute valeur marchande et au vu des maigres ventes de ces dernières années cela serait dommageable. Il ne fait donc aujourd’hui quasiment aucun doute que sans lui, la saison du club aurait pu être encore un peu plus compliquée et qu’il est clairement LA révélation de cette année.

Gabriel Silva (27 ans/Défenseur)

Arrivé l’été dernier dans le Forez en provenance de l’Udinese, le latéral Brésilien avait la lourde tâche de prendre le coté gauche de la défense Stéphanoise, désignée point faible la saison précédente. Ses débuts sous le maillot vert sont plutôt mitigés, A l’image de son penchant coté droit, Janko, le jeune joueur se montre volontaire mais très maladroit. Des passes ratées, des centres au troisième poteau, tout y passe. Cela dit, Silva est Brésilien et ça se sent. Constamment tourné vers l’offensif, il a la fâcheuse tendance à abandonner son marquage.

A l’image de l’équipe, il fera une deuxième partie de championnat bien meilleure. Le droitier (oui, il joue à gauche sur les conseils de son père qui a estimé qu’il y avait plus de places disponibles de ce coté) parvient à gommer ses erreurs défensives et semble inépuisable dans son couloir, multipliant les aller-retours. Si les imperfections techniques sont toujours présentes, son apport est incontestable. Du point de vue des statistiques, Gabriel Silva aura inscrit un but et fait une passe décisive cette saison. Mais il y a un chiffre qui ne trompe pas. Lorsqu’il a participé à la rencontre, l’ASSE a perdu 28% de ces matchs (7 défaites sur 25 matchs) contre 46% sans lui (6 défaites en 13 matchs). En conclusion, après une adaptation délicate, Gabriel Silva a démontré qu’il avait le potentiel pour devenir un très bon latéral moderne rapide et infatigable. Reste à confirmer et progresser, et ce, dès la première journée !

Ole Selnaes (23 ans/Milieu de terrain)

Depuis son arrivée dans le Forez en février 2016, Ole Selnaes n’avait été que promesse. On avait entrevu un milieu technique, élégant, avec une vision du jeu et une qualité de passe capable de briser les lignes adverses. Toutefois, cela avait été fugace, et le Norvégien trainait son âme sur les terrains ou sur le banc, notamment durant le mois d’octobre où il n’a pas joué une seule minute en L1. Toutefois, il fut à la fois le symbole et la cause du renouveau stéphanois à partir de janvier. Son association avec Yann M’Vila lui a fait pousser les ailes, et il est devenu le 2e patron du milieu de terrain stéphanois, marchant sur les milieux adverses. WhoScored lui a notamment attribué un 7.3 contre Rennes, un 7.5 contre Guingamp, un 7.5 contre Nantes, un 7.3 contre Strasbourg, un 8 contre Montpellier et un 7.6 contre Lille, témoignant de sa régularité incroyable sur la deuxième partie de saison. Il fut aussi plus décisif, notamment face à Lille où il lance parfaitement Romain Hamouma sur ses 2 buts.

Enfin, ses coéquipiers ont eux-mêmes mis en avant le Norvégien à plusieurs reprises, Rémy Cabella affirmant « Ça me régale de jouer avec des joueurs comme lui » ou Yann M’Vila déclarant « C’est un très grand joueur et il est assez intelligent pour comprendre le jeu ». Bref, Selnaes commence enfin à démontrer son talent, et cela aiguise déjà les appétits de formations anglaises ou italiennes…

Bilal Benkhedim (17 ans/Milieu de terrain)

Il est sans aucun doute la surprise de cette sélection ! En effet, cette fois-ci, la révélation de la saison 2017/2018 n’est pas à chercher au sein du groupe professionnel, comme c’est habituellement le cas, mais bien parmi les équipes de jeunes de l’AS Saint-Étienne. Auteur de 21 buts en 15 titularisations avec les U17 dirigés par Razik Nedder, le jeune milieu offensif de 17 ans possède des statistiques tout bonnement impressionnantes ! Positionné dans un rôle de numéro 10, derrière l’attaquant, sa finesse technique et sa vision du jeu ont fait des merveilles chaque semaine sur les pelouses de l’Etrat.

Des qualités rares qui lui ont permis d’être surclassé à quatre reprises avec les U19 afin de disputer la Coupe Gambardella aux côtés des joueurs de Lilian Compan. Et même là il semblait encore au-dessus du lot par rapport aux autres, c’est dire le talent et la faculté d’adaptation que possède l’ancien joueur de l’Olympique d’Alès. Finalement, ses bonnes prestations furent récompensées en février dernier par les dirigeants stéphanois qui lui firent signer son premier contrat pro, le liant à l’ASSE jusqu’en juin 2021. Une signature qui prouve que le club ligérien fonde de grands espoirs sur sa pépite et compte sur lui à l’avenir… et même dans le présent puisque Jean-Louis Gasset l’a convoqué lors du dernier match des pros face à Lille.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.