Les confidences du Capitaine !

Blessé depuis peu, Loïc Perrin en a profité pour s’exprimer dans les médias. Invité de France Bleu Saint-Étienne Loire et présent sur le plateau de Club ASSE sur TL7, notre capitaine a évidemment évoqué la saison en cours ainsi que les apports du nouveau staff et des nouveaux joueurs. Il a également donné quelques indications sur son avenir personnel qui devrait logiquement s’écrire en Vert.

Deux saisons en une 

« Cette année nous sommes passés par toutes les émotions mais c’est le foot qui est fait ainsi et qui peut procurer des émotions comme celles-ci. C’était très compliqué sur la fin des matchs allers et aujourd’hui c’est un peu inespéré. Il n’y a pas grand monde qui nous attendait à ce niveau-là à ce moment-là de la saison. »

Une première partie de saison cauchemar 

« Ce n’est jamais bien marrant même si j’avais déjà un peu vécu cela il y a quelques années mais c’est vraiment dur à vivre. On se sent vraiment impuissant, on avait perdu toute confiance. On ne reconnaissait pas le visage de l’équipe et on avait besoin de finir ces matchs allers pour passer à autre chose. Il y a eu des très lourdes défaites qui nous ont marqué mais ce qui est encourageant c’est qu’on est vite passé à autre chose dès le mois de janvier. Nous avons retrouvé notre niveau et Saint-Étienne est plus à sa place aujourd’hui qu’à la fin des matchs allers. »

Ses quelques mois avec Oscar Garcia

« Avec Oscar Garcia nous avons fait un très bon début de saison. En interne tout, ou la plupart, des joueurs étaient derrière le coach. C’est quelqu’un que j’ai apprécié, j’ai apprécié travailler avec lui et son staff. Après il y avait peut-être des choses qui ne lui plaisaient pas au sein du club donc il a décidé de partir. C’était un peu prématuré. Je ne pense pas que ça soit par rapport au résultat du derby, il y avait autre chose avant. En tout cas c’était quelqu’un de très bien. »

L’impact de Jean-Louis Gasset

« Il a une énorme expérience du football. La première chose qu’il nous a dit en janvier c’est de retrouver le plaisir et la confiance. Il a réussi à nous redonner cette confiance lui et son staff et quand une équipe est en confiance ça change complètement son visage. »

L’avenir du coach 

« On ne sait pas si Jean-Louis Gasset va rester. Cela va peut-être conditionner pas mal de choses. Avec le coach, je ne discute pas de son avenir. Il ne m’a pas du tout donné de piste. C’est un peu prématuré pour en parler. »

Un mercato hivernal réussi qui en appelle d’autre

« C’est vrai qu’il y a eu les arrivées de nouveaux joueurs, des joueurs de qualité, d’expérience qui n’avait pas connu notre période compliquée en fin d’année. Les joueurs qui sont arrivés cet hiver et qui nous ont rendu un énorme service ont pu voir ce qu’était Saint-Étienne, le vrai Saint-Étienne ! Quand ça se passe bien, les joueurs sont bien ici. Quand il y a les résultats à Saint-Étienne, franchement il n’y a pas beaucoup d’autres clubs en France où c’est plus excitant. Après, c’est sûr que ces joueurs-là peuvent peut-être espérer aller dans de plus gros clubs européens. Et s’ils en ont l’opportunité, forcément il faut qu’ils y aillent ! Cependant l’année prochaine il faudra l’équipe la plus compétitive possible. »

L’expérience, primordiale au sein d’une équipe

« Les années où ça a fonctionné, lorsqu’on a joué la Ligue Europa on avait beaucoup de joueurs d’expérience. Des Jérémy Clément, Renaud Cohade, François Clerc, Jonathan Brison qui jouaient plus ou moins mais dans une équipe il y a besoin de joueurs comme ça. Aujourd’hui ça nous le montre aussi. Quand on recrute des joueurs comme Debuchy comme M’Vila, des joueurs qui ont des matchs en Ligue 1 et qui connaissent notre championnat je pense que c’est primordial. »

L’évolution du club

« Avec l’éventuelle arrivée d’investisseurs, l’avenir de l’ASSE peut bien sûr évoluer au fil des semaines qui arrivent. Nous, on n’est pas au courant de tout ce qui se passe au sein du club, ça peut vite évoluer. Je pense que les personnes concernées sont en train de préparer la saison prochaine, car ça va vite être là. »

Le retour de la coupe d’Europe après une saison sans ?

« Quand on voit le classement, si on ne parle pas d’Europa League, on est fou. Au mois de janvier, l’objectif était d’assurer le maintien car on ne pouvait pas espérer mieux. Aujourd’hui on est à un point de la cinquième place. Forcément, le nouvel objectif est d’essayer d’atteindre cette place et d’être le plus haut possible. L’intersaison ? Je ne sais pas comment cela va se dérouler, mais la coupe d’Europe serait un plus. On est dans l’inconnu pour le moment. Il y a des joueurs qui ont signé six mois, d’autres un an et demi donc il y en a qui ne sont pas totalement inscrits dans la durée. Je pense que ça va pas mal être conditionné à l’entraîneur. Pour l’instant on est dans l’incertitude. »

Un capitaine qui veut rester proche de l’équipe pour son après-carrière

« Forcément, je commence à y penser à mon après-carrière, je la vois plus au sein du club, c’est ce que je connais le mieux, j’ai tout connu avec l’ASSE. Je me vois plus aujourd’hui dans la direction sportive que sur le terrain, j’aimerais bien être proche de l’équipe, aujourd’hui c’est là que je me verrais le mieux. »

 

Merci une nouvelle fois à @Alex_InDaHouse2 pour ses vidéos, d’autres passages sont à retrouver sur son compte Twitter.

 

 

 

1 Response

  1. noam dit :

    ce n’est pas vraie, t’es pas franc Perrin, Garcia petit coach, faut savoir le dire, voila la réalité
    regarde la carrière du mecs, on en reparle après, travailler avec lui ce n’est pas facile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.