Le week-end de l’Etrat

Après un week-end plutôt calme la semaine dernière, retour presque à la normale durant cette fin de semaine. En effet, la N3 et les U17 rejouaient, à l’inverse des U19, exemptés de matchs.

Et de 7 pour la N3 !

Sept, comme le nombre de victoires consécutives pour la réserve. La N3 s’est en effet imposé à l’extérieur, sur le terrain d’Ain Sud, sur le score de 2 buts à 1. Une ambiance plutôt hostile accompagnait les joueurs (insultes, jets de cannettes sur le coach stéphanois, etc). Toutefois, l’ASSE a su faire fi de cette atmosphère néfaste pour s’imposer par le jeu. Dans un match fermé, le secours est venu de Camara à la 65e minute sur une jolie frappe. Toutefois, Ain Sud revenait au score 10 minutes plus tard, avant que Petrot ne donne la victoire aux Verts en reprenant un corner à la 85e.

Avec cette victoire, la réserve reste à hauteur du leader Bourgoin-Jallieu et maintient ses 10 points d’avance sur Clermont Foot.

ASSE : Maisonnial – Panos, Fofana, Petrot, Katranis – Martin-Pichon, Camara, Valbon (puis Aulagnier) – Rocha Santos (puis Fleury), Abi (puis Baghdadi), Dias Gonçalves.

La réaction du coach Batllès

« Je suis satisfait de la prestation de mon équipe qui nous permet de rester en course. Ce genre de match est très formateur pour mes jeunes joueurs qui ont montré de belles ressources et un esprit conquérant. Malgré l’égalisation en fin de match, mon groupe n’a pas déjoué, au contraire ! »

Les U17 concèdent un nul rageant

Les U17 ont pris le mauvais exemple sur leurs collègues pro de l’ASSE ! Ils ont en effet concédé un match nul alors que tout indiquait qu’ils allaient remporter ce match. Face au FC Lyon, ils ont gâché pléthore d’occasions. Ils étaient menés suite à une contre attaque lyonnaise dès la 5e minute. A la demi-heure de jeu, Victor Petit a vu son pénalty arrêté par un sublime arrêté du portier lyonnais. Les Stéphanois ont eu d’innombrables occasions : corners, reprise sur corner, frappes détournées, qui trouvaient toujours un contre lyonnais ou les montants ! Enfin, Tyrone Tormin transformait un pénalty en fin de rencontre (81e) et permettait aux Verts de rester invaincus. A noter que le jeune Aymar a du céder sa place suite à un tacle très dangereux d’un adversaire.

Les Verts voient ainsi l’OL revenir à égalité à 50 points en tête du groupe après leur victoire écrasante, 5-1, à Villefranche.

ASSE : Bajic – Chaigneau, Roubat, Leleux (puis Bardel), Tshibuabua, – Durivaux (puis Rivera), Aymar (puis Bonnemain), Petit, Tormin – Urie, Sidibe.

La réaction du coach Nedder

«Ce qui me préoccupe aujourd’hui, c’est l’état de mon effectif. J’ai perdu cinq joueurs lors des derniers matches, et principalement suite à des excès d’engagement des adversaires. Nous allons maintenant jouer avec un groupe jeune. Malgré tout, mes joueurs ont fait preuve de maitrise cet après-midi. Nous avons malheureusement manqué d’efficacité.»

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.