Le Week-End de l’Etrat : les U19 en demi, la réserve toujours dans le dur

Ce week-end aurait été parfait si la réserve s’était imposée. Mais ce n’est pas le cas. Et pourtant, des résultats positifs sont bien présents. En effet, suite à la victoire des Verts 5-0 à l’extérieur face à Caen, c’est au tour des U17 et des U19 de briller.

Quatre petits points pour la première place pour les U17

Abordant ce match avec un retard de trois points sur l’OL, dauphin de son voisin du FC Lyon, les Verts comptaient bien rester au contact des vilains dans ce classement. Et c’est chose faite. Ils sont à 51 points, donc deuxième ex-æquo. Plus que quatre points les séparent de la première place.

En déplacement du côté de l’Isère à Grenoble, les Stéphanois et les Isérois rentrent bredouille dans les vestiaires à la mi-temps, malgré les occasions de prendre l’avantage pour les Verts.

En seconde mi-temps, c’est à l’heure de jeu que Mathys Saban, d’une frappe précise et limpide, ouvre le score à l’avantage des Ligériens. Dix minutes plus tard, libérés et réalistes, les Verts font le break par le biais une nouvelle fois de Saban, qui signe un doublé à Grenoble. En toute fin de match, à la 85ème minute, sur corner, Hichem Khoutri scelle le score de match.

« On a maîtrisé notre sujet aujourd’hui dit Christophe Chaintreuil. Ça n’a pas été facile en première période face à un adversaire qui a mis beaucoup d’intensité et d’engagement dans la rencontre. Tout le monde est revenu de blessure, ça crée de la concurrence et ça tire tout le monde vers le haut. C’est notre 7e victoire consécutive, la 6e sans prendre de but. Ça aussi c’est positif. »

Les demi-finales en Gambardella !

Après s’être défait du FC Nantes, c’est au tour du LOSC de Lille de s’incliner face aux petits mais si Grands U19 de l’ASSE.

Servi par Abdoulaye Sidibé, Bilal Benkhedim ouvre le score après 22 minutes de jeu. Avec un pressing haut sur le terrain et avec une parfaite maîtrise dans le jeu, les Verts font le break grâce à Benkhedim, auteur d’un coup franc magistral juste avant la mi-temps.

Une minute après la reprise, les Stéphanois prennent le but qui sonne la révolte des Lillois sur un pénalty généreux. A l’heure de jeu, les Dogues égalisent après avoir heurté le montant de Stefan Bajic. Et à 15 minutes de la fin du temps réglementaire, Tyrone Tormin sert magnifiquement Charles Abi, qui exécute une reprise imparable pour le portier adverse. Il scelle le score et la qualification des jeunes de Razik Nedder accédant à la demi-finale. Pourquoi pas rêver d’une finale …?

La réaction de l’entraineur Forézien : « On a fait un très gros match, avec de l’émotion une nouvelle fois. D’entrée de jeu, on est allés chercher notre adversaire très haut, en récupérant de bons ballons qu’on a ensuite utilisés très proprement. Je pense que c’est notre meilleure période depuis le début de la compétition. Malgré ce score de 2-0, on n’était pas à l’abri. Le penalty nous fait douter et galvanise les Lillois : ça nous a mis dans le doute. Les joueurs cadres ont répondu présent, ont tenu l’équipe et ensuite, la différence est venue du talent individuel. C’est le genre de match qui te fait grandir, parce que la pression n’est pas facile à gérer. Ce groupe vit bien, et c’est aussi ce qui fait notre force. »

source : asse.fr

C’est compliqué pour la réserve…

Malgré un groupe « remanié mais compétitif », les Verts de N2 se sont inclinés en Vendée face aux Herbiers, 4ème au classement.

Loin d’être nonchalants et motivés, les Verts commencent bien le match. Et il faudra attendre la seconde mi-temps pour voir l’ouverture du score et le seul but du match pour les Herbiers. Sur une action confuse, les Verts encaissent un pénalty, alors que quelques minutes avant, ils devaient en avoir un. En fin de match, Dylan Chambost et Augustin Bangoura aurait pu remettre les compteurs à égalité mais sans succès.

La réaction de Laurent Batlles : « Cette équipe très jeune méritait, pour la prestation très solide qu’elle a livrée, de rentrer à Saint-Étienne avec le point du match nul. Ça aurait été logique compte tenu de ce que j’ai vu sur le terrain. Il y avait de l’envie et de l’abnégation. Il faut accepter de perdre mais sur un fait de jeu comme celui-là, c’est dommageable. »

1 Response

  1. FELICITATION LES JEUNES ON VOUS ATTEND AU DERNIER TOUR MERCI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.