Le week-end de l’Etrat : les U17 décrochent, les U19 et la N3 brillent

Week-end décisif du côté de la formation stéphanoise : les U17 et la N3 ont en ligne de mire la première place, tandis que les U19 cherchent à finir du mieux possible leur saison.

La première place s’éloigne pour les U17…

Les jeunes Verts jouaient un match en retard contre le FC Montceau. En s’imposant, ils pouvaient revenir à hauteur du leader, l’OL. Malheureusement, les U17N ont concédé le match nul. Dès la 10e minute, l’ASSE encaissait un but (1-0, 10e). Les Verts revenaient au score grâce à un pénalty obtenu par Tyrone Tormin et transformé par Bilel Benkhedim (1-1, 27e).

La deuxième mi-temps voyait les Verts pilonner sans cesse la défense adverse, sans succès. Ils croyaient avoir fait le plus dur lorsque dans les dernières secondes du temps additionnel William Saliba avait dribblé le gardien mais son tir heurtait le poteau ! Suite à cette contre-performance, les Verts ont 2 points de retard sur l’OL.

ASSE : Bariol – Roubat, Tshibuabua, Saliba, Durivaux (puis Chaigneau, 59e) – Aymar, Petit, Bonnemain (puis Sidibé, 55e) – Tormin, Bellakhdar (puis Messili, 69e), Benkhedim

La réaction du coach Nedder

« Nous sommes déçus et énervés, parce qu’aujourd’hui, il y avait la place de gagner. Nous avons produit un contenu intéressant, même s’il y a eu des matches où la circulation du ballon était plus fluide. C’est le genre de match qu’on gagnait par 2 à 3 buts d’écart sur la première partie de la saison. Le manque d’efficacité nous a empêché de remporter ce match ».

Victoire implacable des U19

Les U19 recevaient Castelnau Le Crès, dernier du groupe D. Les jeunes n’ont pas fait dans la demi-mesure en les corrigeant 5-0.

De manière assez surprenante, les visiteurs dominaient le début du match, avec une frappe repoussée par Nathan Crémillieux et le poteau. Toutefois, Alexandre Valbon ouvrait la marque sur un service d’Habib Koné (1-0, 22e). Quentin Vogt doublait le score dans les minutes suivantes sur un corner de Valbon (2-0, 25e). Adrien Fleury inscrivait un sublime but peu de temps après en lobant le gardien d’une frappe de près de 40m (3-0, 30e) ! Enfin, Alexandre Valbon parachevait sa mi-temps parfaite d’un doublé sur une frappe déviée (4-0, 40e). En seconde mi-temps, les Verts géraient et inscrivaient un 5e but grâce à une passe d’Habib Koné pour Gérald Bangoura (5-0, 60e). Avec cette large victoire, les Verts restent 5e.

ASSE : Crémilleux – Mezaber, Nadé, Vogt (puis Touit, 70e), Halaimia – Mersel, Fleury, Valbon – Djouhara (puis Bengueddoudj, 60e), Abi (puis Bangoura, 45e), Koné

La réaction du coach Compan

« À partir du moment où nous sommes entrés dans notre match, nous avons été très sérieux. Nous n’avons pas pris de but, c’est aussi ce que je retiens de positif. Je félicite les garçons pour leur comportement. « 

La N3 leader !

Merci Clermont ! Grâce à la défaite infligée par les Auvergnats à Bourgoin-Jallieu, la N3 prend seule la tête du groupe. Les Verts se sont difficilement imposés contre Thiers. Makhtar Gueye a inscrit son premier but en Vert sur un centre de Samy Baghdadi (1-0, 19e). Anthony Maisonnial manquait de se faire lober sur un centre du milieu de terrain, la barre repoussant le ballon. Le portier stéphanois était encore à la faute 5 min plus tard, sa mauvaise sortie permettant à Thiers d’égaliser (1-1, 65e). Gueye manquait d’inscrire un doublé, sa tête heurtant la barre à la 70e. Samy Baghdadi  permettait à l’ASSE de prendre l’avantage grâce à un centre de Rocha-Santos et une belle remise de Gueye (2-1, 82e).

ASSE : Maisonnial – Katranis, Petrot, Fofana, Janko (puis Roussey, 75e) – Dias Gonçalves (puis Panos, 66e), Camara, Rocha-Santos, Chambost – Baghdadi (puis Gomis, 82e), Gueye

La réaction du coach Batllès

« Mon sentiment à l’issu de la rencontre est très positif : compte-tenu du jeu que nous avons produit, nous ne pouvions pas espérer mieux qu’une courte victoire 2-1. Nous nous sommes créés beaucoup d’occasions, et nous savions que si nous ne marquions pas ce but du break, nous nous exposions à la réduction du score. C’est ce qu’il s’est passé. L’adversaire a su contrer le plan de jeu que nous avions mis en place, mais nous sommes restés positifs pour aller chercher cette victoire dans les dernières minutes. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.