Le week-end de l’Etrat : la N3 reste invaincue, les Vertes tombent face à Paris

Un petit week-end du côté de l’Etrat : U17 et U19 étaient exempts de matchs.

Un résultat mitigé

La N3 se déplaçait à Clermont pour affronter le club qui avait fait leurs affaires la semaine dernière en faisant chuter le leader Bourgoin Jallieu. La réserve ne s’attendait donc pas à un match facile, et cela fut le cas. Peu d’occasions de buts, un match assez fermé et équilibré : le 0-0 apparait bien logique. Avec ce match nul, les Verts voient leur dauphin revenir à 1 point mais conservent leur invincibilité à l’extérieur.

ASSE : Vermot – Panos, Fofana, Petrot, Katranis (puis Gomis, 88e) – Martin-Pichon, Camara, Rocha-Santos, Chambost – Baghdadi (puis Abi, 75e), Gueye (puis Roussey, 60e)

La réaction du coach Batllès

«C’est un peu frustrant. En seconde période notamment, nous avons manqué de justesse pour faire les bons choix. Dans l’ensemble, nous ne nous sommes pas créé assez d’occasion pour remporter ce match-là. Il fallait faire plus offensivement, notamment dans les 20 derniers mètres. Défensivement, nous avons fait un très bon match. Nos difficultés offensives viennent certainement du fait que tous les joueurs, et les attaquants les premiers, ont fait beaucoup d’efforts pour défendre face à une bonne équipe de Clermont. Cela reste un bon résultat. C’était important de ne pas perdre ce soir pour garder une longueur d’avance sur Bourgoin. »

Les Vertes s’inclinent logiquement

Les Féminines de l’ASSE était opposée à un ogre : face à elles, se dressait le PSG lors d’une rencontre de quart de finale de Coupe de France. Malheureusement, celles-ci se sont inclinées 3 à 0. Toutefois, elles prenaient le dessus dès le début du match, avec notamment une jolie tête consécutive à un coup franc qui s’écrasait sur la barre. Les Vertes encaissaient un but à la 27e (0-1, 27e) mais s’en remettaient à leur gardienne, Mylène Chavas, auteure d’un match impeccable pour rester en course. Toutefois, le PSG doublait la marque (0-2, 67e) et aggravait le score sur pénalty (0-3, 79e). Il est regrettable toutefois que seuls 500 spectateurs aient pris la peine d’encourager les Féminines…

ASSE : Chavas – Digonnet, Marichaud, Mery, Martins (puis Carage, 70e) – Moreau, Gherbi, Blanc-Gonnet (Garbino, 60e) – Pingeon, Chaumette (Cochelin, 75e) Gago

La réaction du coach Bonnet

 » Je suis vraiment fier du visage qu’elles ont montré. On savait que ça allait être compliqué parce qu’on ne joue pas dans la même cour que le PSG mais les filles n’ont rien lâché ! Elles ont fait preuve d’abnégation jusqu’au bout. Ce qu’on peut regretter, ce sont les petites erreurs qu’on a commises. Face à ce genre d’équipe, ça se paye cash. C’est dans ce genre de match qu’on voit tout le travail qu’il nous reste à faire pour retrouver la D1. Mais je suis fier de mon groupe, d’autres équipes de D1 ont pris de vrais cartons contre Paris alors qu’on leur a tenu la dragée haute avec une équipe âgée de 19 à 21 ans, en dehors d’Aude Moreau. Bien sûr, il y a un peu de déception, on n’est pas récompensé de nos efforts. On aurait aimé tenir un peu plus le ballon mais on a dépensé beaucoup d’énergie pour bien défendre ensemble qu’on avait du mal à le conserver après avoir passé leur premier rideau. Mais c’est ça le haut-niveau. On s’est battus avec nos armes face à des athlètes professionnelles et le public a apprécié. Les applaudissements en fin de rencontre montrent que les filles n’ont pas triché. C’est un match qui nous servira pour la suite. Une fois la fatigue évacuée, il n’en restera que du positif. C’est une défaite avec les honneurs. C’est très agréable et c’est bien pour les filles [A propos de la présence de supporters, ndlr] ! on voulait le soutien des supporters et ils nous l’ont bien rendu. L’affiche et le temps s’y prêtaient et les applaudissements montrent que le public a apprécié la performance. Certains ont peut-être découvert que Saint-Etienne était capable de propose quelque chose même contre le Paris Saint-Germain. J’espère qu’ils reviendront. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.