La nouvelle convention du stade est signée !

Alors que les détails sur la nouvelle convention du stade Geoffroy-Guichard avaient déjà fuités, on en sait un tout petit peu plus suite à la signature officielle.

Un loyer inchangé

L’ASSE versait un loyer de 1.5M€ par an, hors bénéfices de la billetterie, pour l’utilisation du Chaudron. Avec l’utilisation exclusive et permanente du stade, le club versera désormais 1M6€ par an. Toutefois, la remise aux normes du stade sur la vidéo-surveillance sera aux frais de la ville (environ 1M€).

Roland Romeyer : « Cet accord bénéficie à tous »

« La signature de cette convention est l’aboutissement d’un long travail mené en parfaite harmonie par le club, la ville de Saint-Etienne et Saint-Etienne Métropole. Cet accord bénéficie à tous et je me félicite de l’intelligence avec laquelle les négociations ont été menées. L’exploitation des salons 365 jours sur 365 va nous permettre d’améliorer l’accueil de nos partenaires et de leur proposer de nouvelles prestations. La fidélisation de nos partenaires est en effet un enjeu important pour le développement du club. L’accueil de notre public constitue une autre priorité. Chaque match à Geoffroy-Guichard est un grand événement à organiser et cet événement doit justement être organisé dans les meilleures conditions d’accueil et de sécurité. En revanche, Saint-Etienne Métropole conserve toutes ses prérogatives concernant l’entretien de la pelouse. Nous avons constaté une nette amélioration ces derniers mois. Nous avons disposé d’une belle pelouse qui nous a aidé à réussir de grandes performances lors de la deuxième partie de saison.. »

Gael Perdriau (maire de Saint-Etienne) : « De nouvelles portes de développement pour le club »

« Je voudrais remercier les équipes de Saint-Etienne Métropole qui, par leur travail, ont permis d’aboutir à cet accord. La convention permet à l’ASSE, comme c’était le souhait de Roland Romeyer, d’ouvrir de nouvelles portes de développement pour le club. Saint-Etienne Métropole continuera à gérer les évènements nationaux et internationaux, comme c’était le cas pour l’Euro 2016 de football, et comme ce sera le cas pour la Coupe du Monde 2023 de rugby, ce qui constitue un enjeu majeur pour notre ville et son rayonnement.

Si je me suis opposé de manière ferme à la vente du stade, c’est parce que je pense que Geoffroy-Guichard est un stade profondément attaché à la ville de Saint-Etienne… Je savais qu’il y avait des discussions en cours, d’ailleurs on ne sait toujours pas comme cela va se terminer. J’ai une entière confiance en Roland Romeyer, mais on ne sait pas qui reprendra l’ASSE demain : ça permet de sécuriser le Chaudron. Après presque un an de discussions, je suis très heureux de cet accord. Il a fallu cheminer du côté de l’ASSE et de Saint-Etienne Métropole. »

 

EDIT : Correction d’une erreur sur le montant du loyer auparavant versé par l’ASSE.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.