crédit photo : asse.fr

Voilà voilà, ce mercato estival 2020 est terminé depuis une dizaine de jours et il est désormais l’heure de faire le bilan. Avec quinze départs (dix définitifs/cinq prêts) et cinq arrivées, l’ASSE a globalement réussi son opération dégraissage mais ne s’est pas vraiment renforcée puisque la plupart de nouveaux joueurs sont principalement des paris. Petit tour d’horizon.

Des joueurs importants s’en vont…

Concernant les départ définitifs, le club s’est séparé de Yohan Cabaye (fin de contrat), Franck Honorat (Brest), Vagner Dias (Metz), Makhtar Gueye (Ostende), Loïc Perrin (fin de carrière), Théo Vermot (Orléans), Alexis Guendouz (USM Alger), Loïs Diony (Angers), Yann M’Vila (Olympiakos) et Wesley Fofana (Leicester). Le montant total de ces départs s’élève à une cinquantaine de millions d’euros de transfert et à plusieurs millions de masse salariale économisée. Grâce à ça, les dirigeants ont pérennisé la santé financière de l’ASSE et c’est une bonne chose puisque visiblement tout n’était pas au beau fixe à ce niveau-là.

…d’autres sont prêtés

À ces dix départs, nous pouvons ajouter cinq prêts qui sont tous assez logiques. Mickael Nadé (Quevilly-Rouen), Lamine Ghezali (SC Lyon), Alexandros Katranis (Hatayspor), Assane Diousse (Ankaragücü) et Sergi Palencia (Leganés) n’entraient pas dans les plans de Claude Puel et des points de chute leur ont été trouvés pour cette saison. Plutôt que de végéter sur le banc de touche ou en réserve, ces jeunes joueurs ont l’occasion d’avoir du temps de jeu avec leurs clubs respectifs, d’engranger de l’expérience et pourquoi pas de progresser. Selon moi, l’ASSE ne s’est pas trompée concernant les prêtés et a su encore un peu plus alléger l’effectif de Claude Puel. Jusqu’à présent, tout se passe donc bien et notre mercato semble satisfaisant mais il y a toujours un « mais ».

…mais très peu arrivent au club !

En effet, j’estime tout de même que le club n’a pas vraiment assuré dans le sens des arrivées. Ayant perdu plusieurs joueurs importants et sachant depuis de longs mois les postes nécessitant des renforts, peu de choses ont été faites en ce sens. Claude Puel a répété qu’il n’y avait que très peu de moyens et donc de marge de manœuvre pour se renforcer et apporter des plus-values à son effectif, mais là, c’est vraiment limite. Avec seulement cinq arrivées dont une qui est essentiellement pour la réserve à l’heure actuelle (Setigui Karamoko), le club n’a pas donné les armes nécessaires à son entraîneur pour réussir une bonne saison. Jean-Philippe Krasso est arrivé libre d’Epinal et semble avoir du mal à élever son niveau pour l’instant. Yvan Neyou est arrivé en prêt et réalise un bon début de saison mais est un pari à moindre coût (option d’achat 400.000 euros). Il n’y a au final que Panagiotis Retsos (prêt avec option d’achat à 6,5 millions) et Adil Aouchiche (arrivé libre mais représente un immense potentiel) qui à première vue paraissent être des recrues intéressantes. Attention, je ne dis pas que Neyou et Krasso, voire même Karamoko, ne s’imposeront pas chez les Verts et que leur recrutement est une erreur, j’explique simplement que leurs profils ne faisaient pas du tout rêver au moment de leur signature et qu’ils sont loin d’être des recrues dont on connait la valeur et dont nous sommes sûrs qu’ils apporteront une plus-value à l’effectif dans un avenir proche.

Deux postes nécessitant des recrues

Qui plus est, les postes où il semblait nécessaire de recruter n’ont pas vu de joueurs arriver. Aucun buteur, aucun arrière gauche, Puel se retrouve donc à devoir bricoler et inventer des systèmes sans véritable avant-centre ou encore utiliser des joueurs à des postes inhabituels pour eux (Maçon latéral gauche, Moueffek arrière droit, Nordin avant-centre, Aouchiche ailier). Il manque donc à mon avis une ou deux recrues supplémentaires dans cet effectif.

En conclusion, ce mercato estival 2020 a été plutôt bien géré dans le sens des départs mais beaucoup moins dans le sens inverse. Le seul véritable argent investi est pour Aouchiche et Kolodziejczak (option d’achat à 4,5 millions d’euros levée), chose assez problématique quand on connaît les besoins du club et au vu de l’argent qui est rentré dans les caisses depuis plusieurs saisons, même si nous ne savons pas tout… Nous avons tout de même toujours un infime espoir de voir arriver un joker médical en tant que latéral (suite à la grave blessure de Maçon) ou bien tout simplement un joker au poste d’avant-centre.

Laisser un commentaire