L’ASSE est dans le vert

Le 13 mars dernier, la DNCG (Direction nationale du contrôle de gestion) a publié son rapport financier correspondant à la saison 2017-2018. Cette saison est qualifiée « d’exceptionnelle » par le gendarme financier du football français qui avance 2 chiffres : chiffre d’affaires de 2.8 milliards d’euros (+31% par rapport à la saison précédente) et bénéfice opérationnel de 161 millions d’euros (contre une perte de 32 millions d’euros la saison précédente). 15 clubs de Ligue 1 affichent des résultats nets bénéficiaires au terme de la saison 2017/2018.

500 000€ de bénéfice net

Dans son rapport individuel des clubs, la DNCG liste les revenus et charges des différents clubs. L’ASSE a empoché 63M€ durant la saison (40M€ de droits TV, environ 10M€ de sponsors/publicité, 5.5M€ de recettes de billetterie et 7M€ d’autres produits) hors transferts. Ce total est en baisse marquée (77M€ la saison précédente) à cause d’un déclin des droits TV et de la billetterie.

Les charges ont stagné (77M€), notamment les salaires : 46M€ de salaires sur la saison précédente. Le rapport de la DNCG de l’année prochaine devrait dévoiler une évolution importante de ces dépenses.

L’ASSE équilibre ses dépenses et recettes grâce aux transferts : alors qu’elle avait vendu pour 2M€ en 2016/2017, Saint-Etienne a engrangé 15M€ de ventes la saison dernière. Le club passe d’un bénéfice de 2M€ en 2016/2017 à un bénéfice net de 500 000€ pour la saison dernière. A noter que le club a encore des créances sur des transferts mais aussi des dettes à régler.

Avec ce bilan, l’ASSE signe un nouvel exercice comptable positif, un sans-faute depuis la saison 2009/2010.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.