Le mercato ayant fermé ses portes hier à minuit, l’ASSE n’a pas pu boucler l’arrivée d’un attaquant de pointe et va devoir faire la saison avec deux seuls vrais buteurs de métier, Jean-Philippe Krasso et Charles Abi. Même si d’autres stéphanois peuvent jouer à ce poste (Hamouma, Nordin, Bouanga, Khazri), c’est pour moi loin d’être une solution viable et le recrutement d’un véritable buteur avec un peu plus d’expérience est nécessaire puisque l’on possède déjà deux jeunes plus ou moins prometteurs. Voici donc quelques pistes de dernières minutes qui pourraient être de recrues intéressantes pour notre club.

Des trentenaires pour entourer les jeunes

Stevan Jovetic (estimé à 6,5 millions d’euros, contrat jusqu’en juin 2021) : Joueur de l’AS Monaco depuis maintenant trois saisons, l’international monténégrin (53 sélections, 26 buts/11 passes décisives) est en manque de temps de jeu depuis deux ans et a été écarté des terrains régulièrement à cause de blessures (1 104 minutes jouées, 4 buts/2 passes décisives). Néanmoins, s’il arrive à être bien physiquement il peut être un très bon atout pour les Verts. À bientôt 31 ans, il peut encore se montrer tueur devant le but et utile dans la construction du jeu comme il l’a déjà été par le passé (première saison à l’ASM, 21 matchs, 10 buts/2 passes décisives). Sa grande expérience (Manchester City, Inter Milan, FC Séville, Fiorentina) pourrait également être un plus pour notre jeune équipe.

Konstantinos Mitroglou (estimé à 1,6 million d’euros, contrat jusqu’en juin 2021) : Après Retsos, pourquoi pas un deuxième grec chez les Verts ? Je vous vois déjà à venir à rire de cette proposition puisque beaucoup ne le connaisse que par ses performances à l’OM (50 matchs, 16 buts/une passe décisive) mais sachez que non, Mitroglou n’est pas une immense pipe. Outre son passage à Marseille qui a semble-t-il plombé sa confiance, l’international grec (65 matchs, 17 buts/6 passes décisives) possède des statistiques assez impressionnantes (356 matchs, 168 buts/35 passes décisives). Juste avant de rallier la France en 2017 pour 15 millions d’euros, il sortait d’ailleurs de deux superbes années au Benfica Lisbonne où il avait su être décisif en championnat (60 matchs, 36 buts/6 passes décisives) mais aussi en Champions League (14 matchs, 3 buts/2 passes décisives). Il sait être prolifique et Puel pourrait lui ramener la confiance dont il a besoin pour être performant. À 32 ans, il lui reste encore quelques belles années devant lui au haut-niveau et il ne coûtera quasiment rien puisque l’OM n’en veut plus.

Daniel Sturridge (estimé à 8 millions d’euros, libre) : Considéré comme un grand talent du football anglais il y a quelques années, le joueur de 31 ans n’a pas connu la carrière qui lui était prédit. Passé par Manchester City (32 matchs, 6 buts/4 pd) et Chelsea (96 matchs, 24 buts/9 pd), il a surtout brillé à Liverpool où il a inscrit 68 buts et délivré 26 passes décisives en 160 matchs. Parti librement à Trabzonspor l’été dernier, l’international anglais (26 matchs, 8 buts/1 pd) est désormais libre comme l’air malgré une saison globalement réussie (16 matchs, 7 buts/4 pd). Si le club turc ne l’a pas gardé c’est probablement parce qu’il avait un salaire trop important et cela pourrait également être rédhibitoire pour l’ASSE.

Alexandre Pato (estimé à 4,8 millions d’euros, libre) : Lui aussi était considéré comme un immense crack lorsqu’il jouait au Milan AC (de 2007 à 2013, 150 matchs, 63 buts/18 pd) mais il s’est ensuite perdu en retournant au Brésil, son pays natal, pendant près de trois ans. Après cela, l’international brésilien (27 sélections, 10 buts/2 pd) a connu différents pays dont notamment l’Espagne (Villarreal de juillet 2016 à janvier 2017, 24 matchs, 6 buts/5 pd) et la Chine (Tianjin Tianhai de janvier 2017 à mars 2019, 60 matchs, 36 buts/8 pd). Depuis maintenant un peu plus d’un an il est de nouveau retourné au Brésil, à Sao Paulo, où il a disputé 33 matchs pour 9 buts et 2 passes décisives. Âgé de 31 ans, il est loin d’être cramé, possède une technique au dessus de la moyenne et pourrait énormément apporter avant de retourner une énième fois dans son pays d’ici quelques saisons. Un pari à tenter ?

Des buteurs à relancer

Anastasios Donis (estimé à 2 millions d’euros, contrat jusqu’en juin 2024) : Recruté pour 4 millions d’euros en juillet par Reims en provenance de Stuttgart, cet international grec (11 sélections, un but) ne s’est pas encore montré décisif avec les rémois en 23 rencontres mais possède un potentiel intéressant. Formé à la Juventus de Turin, il a connu plusieurs prêts dont un à Nice en 2016/2017 où il avait affiché des belles promesses (22 matchs, 5 buts/2 pd). Il a ensuite eu un peu de mal à s’imposer en Bundesliga mais a quand même fait trembler les filets à quelques reprises avec Stuttgart (42 matchs dont une vingtaine de titularisations, 7 buts/4 pd). Vraiment rapide et possédant une bonne technique, il pourrait correspondre au profil recherché par Puel. Un prêt avec option d’achat ne serait pas une idée dénuée de sens.

Umut Bozok (estimé à 1,2 million d’euros, contrat jusqu’en juin 2022) : Suivi par de nombreux grands clubs français après sa très bonne saison 2017/2018 en Ligue 2 avec Nîmes (37 matchs, 25 buts/3 pd), l’attaquant turc de 24 ans a par la suite eu du mal à franchir le pas en Ligue 1 la saison suivante (25 matchs, 2 buts/4 pd). Transféré à Lorient pour 1,5 million d’euros l’été dernier, il était plus utilisé comme un joueur de rotation que comme un titulaire indiscutable (20 matchs, 12 titularisations, 4 buts/2 pd) et n’a donc toujours pas retrouvé la confiance. Il semble être reparti sur les mêmes bases avec les Merlus cette saison (56 minutes jouées, aucune titularisation) et aurait du essayer de changer d’air pour rebondir. Le Forez serait-il un endroit idéal pour cela ?

Des joueurs bientôt à leur prime

Pierre-Yves Hamel (estimé à 2,4 millions d’euros, contrat jusqu’en juin 2023) : Né à Brest, formé à Rennes et joueur de Lorient depuis janvier 2016, cet attaquant de 26 ans est un pur produit breton. Auteur de bonnes performances en Ligue 2 avec les Merlus depuis désormais trois ans (92 matchs, 38 buts/9 passes décisives), il découvre vraiment la Ligue 1 cette saison et semble s’y acclimater (5 matchs, 2 buts/2 pd). Bon joueur de tête, intelligent dans ses placements et à l’aise face au but, il n’a pas forcément le profil d’un attaquant moderne alliant rapidité et technique mais il peut devenir un vrai bon joueur de notre Ligue 1. Ayant beaucoup recruté deux buteurs pour un total de 18 millions d’euros lors de ce mercato (Grbic et Moffi), la direction lorientaise ne serait sûrement pas contre récupérer un peu d’argent avec un joueur amené à ne pas être un titulaire indiscutable. Certes, Hamel ne fait pas rêver mais il pourrait parfaitement coller à l’esprit stéphanois.

Moussa Konaté (estimé à 4 millions d’euros, contrat jusqu’en juin 2021) : Recruté pour 3,5 millions d’euros à Sion en août 2017, l’international sénégalais (30 sélections, 11 buts) a réalisé de bonnes prestations avec Amiens depuis trois ans (surtout sa première année, pas mal de blessures contraignantes par la suite). Ayant inscrit 23 buts et délivré 6 passes décisives en 81 rencontres, il s’est avéré être un joueur rapide, bon des deux pieds et plutôt à l’aise dans le jeu aérien. Il est loin d’être ridicule également sur le plan technique et ne devrait pas représenter un fort investissement pour les Verts puisqu’il ne possède plus qu’une année de contrat. Seul bémol à son sujet, il a été gêné dans son évolution par de nombreuses blessures depuis maintenant deux saisons et n’arrivera peut-être jamais à retrouver son véritable niveau.

Et pourquoi pas un autre petit jeune ?

Comme expliqué dans l’introduction, l’ASSE possède déjà Charles Abi (20 ans) et Jean-Philippe Krasso (23 ans) en jeune buteur au potentiel plus ou moins intéressant mais j’avais tout de même envie de citer quelques joueurs qui pourraient être des bonnes recrues à ce poste même si leur profil se reprochent de ceux déjà au club et qu’ils ne seront sûrement pas hyper performants dès cette saison. Voici leurs noms et quelques statistiques les concernant :

  • Kévin Denkey (20 ans le 30 novembre, Nîmes, international togolais, 22 matchs en Ligue 1, 10 titularisations, 4 buts/2 passes décisives, estimé à 1,8 million d’euros, contrat jusqu’en juin 2021).
  • Janis Antiste (18 ans, Toulouse, 5 matchs en Ligue 2 cette saison, 3 titularisations, 2 buts, estimé à 200.000 euros, contrat jusqu’en juin 2022).
  • Matthias Phaeton (20 ans, Guingamp, 5 matchs en Ligue 2 cette saison, seulement 58 minutes jouées, 2 buts, estimé à 450.000 euros, contrat jusqu’en juin 2023)
  • Nicholas Gioacchini (20 ans, Caen, 23 matchs avec le SMC, 21 titularisations, 5 buts, estimé à 450.000 euros, contrat jusqu’en juin 2023)
  • Moussa Djitté (21 ans, Grenoble, 34 matchs avec le GF38, 25 titularisations, 9 buts/2 passes décisives, estimé à 1,3 million, contrat jusqu’en juin 2024)

PS : Je n’ai pas mis M’Baye Niang car on sait déjà que le club travail pour le faire venir, ce qui serait d’ailleurs une excellente nouvelle !

1 thought on “Joue la comme Puel : Joker ou joueur libre, il nous faut un buteur !

  1. Il y a sanogo ancien de Toulouse qui est libre

Laisser un commentaire