Jean-Louis Gasset : « L’objectif est d’avoir 42 points le plus vite possible »

A l’issue de la victoire des Verts à Angers, Jean-Louis Gasset n’a pas caché sa satisfaction. Si le coach stéphanois a aimé l’état d’esprit de ses joueurs, il a mis en avant plusieurs imperfections.

Une victoire au forceps

« Lors du dernier quart d’heure, Angers a joué beaucoup de coups de pieds arrêtés dans la boîte. C’est vrai qu’on a été en danger mais quand vous avez 60% de possession de balle et que l’adversaire joue en contre, je ne pense pas qu’on puisse dire que c’est un hold-up. En revanche, nous avons eu beaucoup de réussite. Le ballon qui roule sur la ligne, Stéphane Ruffier qui fait deux arrêts décisifs, Mathieu Debuchy qui dégage in extremis. On a très, très bien défendu notre but. Avec notre possession, on a bien ressorti le ballon. Mais on n’a jamais réussi à accélérer dans les 30 derniers mètres. Il aurait fallu mieux jouer dans cette zone en passant notamment par les côtés. On n’a pas été très performants de ce côté-là et on a été lents dans la transmission de balle, c’est peut-être dû à l’état du terrain. On a encore pas mal de chemin à faire mais aujourd’hui on a mis un but et on a défendu héroïquement. J’ai aimé l’état d’esprit de l’équipe qui n’a pas voulu se contenter d’un point. »

Objectif 42 points

« Ce soir on a 33 points à 12 matches de l’arrivée. On sait qu’il nous reste Lyon, Paris et Monaco à jouer, ça sera de gros matches. Même si je sais que le derby est un gros match qui a une importance spéciale, on va le jouer comme les douze autres. L’objectif est d’avoir 42 points le plus vite possible. Ensuite, on pourra lever la tête et regarder ce qui se passe au-dessus. Le match de ce soir était fondamental parce qu’on jouait contre une équipe barragiste et notre victoire nous donne huit points d’avance sur elle. C’est une belle opération pour nous.« 

1 Response

  1. Anonyme dit :

    asse peu cree la surprise a lyon et voir plus haut

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.