crédit photo : asse.fr

S’étant livré aujourd’hui dans le quotidien L’Équipe, Romain Hamouma a évoqué brièvement le rajeunissement du groupe et l’ambiance dans le vestiaire. Même si pour lui ça sent bientôt la fin, il explique également que son repositionnement peut lui être bénéfique et qu’il prend toujours du plaisir sur le terrain.

Un écart de génération dans le vestiaire

« Une page se tourne à Saint-Étienne car je joue désormais avec des joueurs qui ont quinze ans de moins que moi. Forcément, c’est plus distant dans le vestiaire car on n’a pas les mêmes centres d’intérêt. Et on sent que c’est bientôt fini pour nous. Le fait d’être repositionné dans l’axe et plus haut peut toutefois me permettre de m’économiser et de durer un peu plus. »

Être décisif

« Le plaisir de jouer reste le même. C’est trop bon d’être sur le terrain. Quand tu n’en prends plus, tu es malheureux. Je prends le mien quand je suis décisif. Bon ou pas bon, il faut que je le sois. Parce que l’on ne retient que ça, chez un offensif. Tu peux être bidon dans un match. Mais si tu as été décisif, tu as rempli ton rôle. Amener le but sur un dribble ou une élimination peut être davantage jouissif que de pousser le ballon au fond. Je prends du plaisir dans les deux, parce que je suis décisif.« 

Laisser un commentaire