Mercato : Jean-Louis Gasset réclame encore des recrues

Après la victoire face à l’OGC Nice 3 à 0, Jean-Louis Gasset s’est réjoui du résultat mais s’est surtout montré contrarié par les 4 blessures stéphanoises. Le technicien stéphanois, dans une interview au Progrès, en a profité pour réclamer des recrues en évoquant un effectif trop limité quantitativement, une chose qu’il a déjà fait la semaine dernière.

« Tout le monde était d’accord pour dire qu’il fallait renforcer le secteur offensif »

Le coach de l’ASSE évoque d’abord la réunion de lundi dernier : « Lundi, on a eu une réunion avec les actionnaires et le directeur général. Moi je parlais du sportif, eux me parlaient du financier dans une très bonne ambiance. Mais ils ont compris qu’un effectif réduit comme ça, c’était sur le fil du rasoir. Donc, je pense que tout le monde était d’accord pour dire qu’il fallait renforcer le secteur offensif. On attend de voir les pistes qu’on va explorer. […] Des joueurs offensifs. Il y a des noms bien sûr, mais je n’ai pas fixé un nom. Il y en a deux ou trois et on va essayer de faire au mieux. En sachant que si chaque fois qu’on fait un match on perd un ou deux joueurs, ça va donner leur chance à des jeunes plus vite que prévu. Ce soir, ils ont répondu présent. »

Ce sont des nouvelles rassurantes que le coach transmet : il semble que le mercato stéphanois ne soit pas encore fini et que l’on pourrait voir d’autres arrivées dans le Forez…

« Je me languis de pouvoir travailler un peu plus sereinement »

Enfin, Jean-Louis Gasset insiste un peu plus sur le manque de profondeur de banc, déjà évoqué par le passé, mais qui prend de l’ampleur après les 4 pépins physiques subis contre Nice : « J’avais treize pros avant de commencer. Là, il va m’en rester une dizaine, donc, je languis de pouvoir travailler un peu plus sereinement. »

1 Response

  1. noam dit :

    je suis pas réaliste impossible maintenant Cabella, Ben Arfa, Khazri il y a du talents là, faut prendre les 2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.