Gasset : « Nous allons changer de système »

Après Yann M’Vila, c’était au tour de Jean-Louis Gasset de clôturer cette conférence de presse. Pendant cette entrevue hebdomadaire, le technicien stéphanois a fait le bilan de ce début de saison au niveau sportif et au niveau comptable. De plus, le doyen des coachs de Ligue 1 a évoqué toutes les difficultés qu’à son équipe à rechercher son rendement.

Bilan du coach

« Nous nous sommes remis en question par rapport au score concédé à Paris. Notre début de saison comptable est moyen, comme pas mal d’équipes. Nous sommes encore à la recherche de notre rendement. Nous allons changer de système, multiplier les sources pour la sortie de balle et essayer de contrarier l’adversaire qui nous a bien étudié ». Cependant l’ancien adjoint de Laurent Blanc ne se montre pas alarmiste pour autant : « Je ne prends pas plaisir à voir mon équipe comme j’en prenais l’année dernière. L’élan a été brisé en fin de saison. C’est mon travail aujourd’hui. Chaque joueur doit faire un peu plus. Mais avec seulement 5 matches et 1 défaite, il ne faut pas être alarmiste. Il ne faut pas (encore) regarder le classement. Nous avons perdu 2 points sur le tableau de marche prévu. On ne va pas le ressasser. L’année dernière, à Montpellier, Angers, Strasbourg, on a gagné des matches qu’on ne méritait pas. Il y a des cycles. »

Le match face à Caen

Avant d’affronter Toulouse puis Monaco dans cette semaine à 3 matchs, les Stéphanois débuteront cette série en recevant le Stade Malherbe de Caen samedi soir à Geoffroy Guichard. L’entraîneur stéphanois a fait le portrait de cette équipe : « Caen possède de bons joueurs de la tête, une bonne ligne d’attaque et défend très bien. Jouer samedi-mardi-vendredi : c’est très rare, je pense que ce sera la première fois dans ma carrière. Ce sera peut-être l’occasion de lancer des jeunes. ». En parlant des jeunes, Jean-Louis Gasset a tenu à faire un état de la situation actuelle : « Makhtar Gueye progresse. Il marque en National 2. Il est en gros progrès. Arnaud Nordin, Mahdi Camara et William Saliba sont dans le même wagon. »

Le retour des kops

Le Montpelliérain a aussi mentionné le retour des deux kops : « Nous retrouverons nos deux poumons samedi. Le public n’est pas seulement le douzième homme. On a tout intérêt à ce que ce soit le match du déclic. Fin janvier, ça l’avait été. Un message pour le public ? Un exemple simple : le but de Khazri en ouverture de la Ligue 1 mérite de faire soulever le stade. La célébration, c’était pauvre. On doit avoir une foule qui bouge, une fête, car c’était un but exceptionnel. »

L’infirmerie se vide mais un doute subsiste

On évoquait hier que Beric n’avait pas participé à la séance d’entraînement du mardi. Gasset a apporté des précisions par rapport à l’infirmerie : « Remy Cabella et Mathieu Debuchy sont aptes. Le seul incertain est Robert Beric, qui a passé une IRM hier et qui s’est entraîné pour la première fois normalement aujourd’hui. »

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.