Gasset : « Je suis pleinement satisfait des jeunes »

Le coach stéphanois, Jean-Louis Gasset, s’est présenté face aux journalistes, à la suite de Stéphane Ruffier. Il a notamment évoqué la réception de Monaco ce vendredi, l’apport des jeunes dans le groupe pro, et la série en cours.

Gasset se veut prudent avant Monaco

Les Verts accueillent Monaco ce vendredi, à Geoffroy Guichard. Malgré les difficultés rencontrées par les monégasques en ce début de saison, Gasset se méfie beaucoup de l’adversaire : « L’AS Monaco joue la Champions League. Ils doivent être dans les 4 premiers. Mais lorsque l’on perd Fabinho, Moutinho et Lemar, on perd beaucoup de technique ! Chaque année ils doivent reconstruire. J’espère qu’ils y arriveront … après le match de demain. » 

Le point sur le groupe

Le coach a donné les premières informations au sujet des blessés. Il y aura ainsi plusieurs absents vendredi : « Pour le match de vendredi, Debuchy sera encore indisponible. Wahbi Khazri revient dans le groupe. Nous ferons une mise en place demain matin. Il y a encore un doute sur Gabriel Silva, Wiliam Saliba et Nordin qui ont des petits bobos.» 

Les jeunes vont avoir l’occasion de se montrer cette saison

Plusieurs jeunes ont eu l’occasion de fouler les pelouses de Ligue 1 cette saison. C’est par exemple le cas de Camara, Nordin, ou encore Saliba. Le coach stéphanois compte bien reproduire cela, se montrant satisfait de leur apport, mais à la fois prudent et patient : « Je suis pleinement satisfait des jeunes. J’ai vu beaucoup de pros aller parler à William Saliba. Tout le monde a confiance en lui. Chaque jeune aura sa chance. Il faudra qu’ils la saisissent. Je les mettrais dans les meilleures conditions: l’endroit et le timing. »

« Ce championnat est très serré » 

Enfin, Jean-Louis Gasset est revenu sur le début de saison de l’ASSE : « Depuis quelques matches, tous les entrants nous font beaucoup de bien. Cet état d’esprit est extrêmement intéressant. Tous les jeunes ont prouvé qu’ils avaient le niveau pour nous rendre service, dans les bons moments. (…) Aujourd’hui ce championnat est très serré. Ce qui m’intéresse moi, c’est le jeu. Notre façon de jouer, notre progression. Après Paris (0-4) nous n’étions pas la pire équipe. Après deux victoires, nous ne sommes pas la meilleure.» 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.