Faut-il s’inquiéter à propos de Mathieu Debuchy ?

Mathieu Debuchy est LE symbole de la réussite des Verts l’année dernière. Incontestablement. Mais en ce début de saison plutôt moyen des Verts, il semble à nouveau imager individuellement la performance collective de son équipe. A l’heure où les Verts nourrissent énormément d’espoirs de la part de nombreux acteurs (supporters, observateurs et spécialistes), le cas de Debuchy inquiète. Vraiment.

 

Un joueur souvent blessé

Blessé en début de saison, Debuchy n’a repris une place de titulaire qu’à la deuxième journée contre Strasbourg. 1 passe décisive plus tard et quelques prestations décevantes, le latéral droit se blesse face à Amiens. Deux blessures rapprochées qui nous rappellent un passé gangrené par les pépins physiques.

Loin de moi l’idée d’affirmer que nous avons affaire à un Abou Diaby mais son bilan à l’infirmerie reste très sérieux. 9 blessures recensées en autant d’années pour un total de 418 jours sur le flanc. En gros, une grosse soixantaine de matchs ratés dans sa carrière et une réputation de joueur fragile qui n’est plus à faire.

 

Pourquoi ces blessures ?

Mais outre ce constat, penchons nous sur les raisons de ces deux dernières blessures. La première n’a pas à être justifiée, un vilain tacle en amical contre Nice suffira. Mais la seconde relève quand même d’une autre raison. Debuchy n’a pas de remplaçant direct professionnel. En clair, il est le seul arrière droit présentant des garanties certaines. Forcément, on comprend que Gasset ne peut résister au fait de le réaligner à peine remis.

Sauf que non seulement ses dernières performances ne sont pas très abouties, mais tout le monde sait que réaligner un joueur à peine remis d’une blessure est synonyme de potentielle rechute. Facile de le dire après coup mais force est de constater que Debuchy n’était pas prêt physiquement à reprendre. La blessure était donc évitable.

 

Comment utiliser Debuchy à l’avenir ?

Je ne me pose pas en donneur de leçon mais patience avec Mathieu. Deux blessures coup sur coup, ça se soigne mais le staff doit prendre le temps. Sa durée d’indisponibilité n’a pas filtré mais quoi qu’il en soit, Gasset dispose de solutions non négligeables sur les côtés.

Gabriel Silva à droite et Kolo à gauche est une idée. Sur le match face à Guingamp, cela a plus ou moins fonctionné. Cela peut aussi être une occasion de tester Mickaël Panos en match officiel. Des jeunes sur lesquels coach Gasset voulait s’appuyer. L’occasion est présente, à lui de la saisir.

 

Et pourquoi pas tenter un 3-5-2 ? Monnet-Paquet arrière gauche ? En bref les solutions ne manquent pas. Mais au delà de ces idées, Debuchy nous inquiète. Pour nous rassurer, bien le gérer et ne pas se précipiter.

3 Responses

  1. thierry blanc dit :

    oui je vois que notre équipe est en rodage a après amiens ou ont auraient pas du perdre et bien viens le psg donc il faudra que l’èquipe montre autre chose

  2. pat dit :

    ben la coupe du monde est passée, nul besoin de se casser la tête maintenant d autant qu il ne sera plus sélectionné.. ça sent pas bon …dommage

  3. david dit :

    bof

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.