Enquête : Le mercato des Verts comparé à l’échelle de la Ligue 1

Quelques jours après la clôture officielle du marché des transferts en France, il est désormais temps de dresser un premier bilan chiffré du mercato stéphanois. Ainsi, le Talk Show Stéphanois a mené son enquête en comparant les résultats du mercato des Verts à ceux des 19 offres autres clubs de Ligue 1. Pour cela, la rédaction du TSS s’est penchée sur les nombres de départs et d’arrivées dans chaque formations évoluant dans le championnat de France mais aussi sur les sommes investies et perçues par ces dernières durant l’été. Le but de cette enquête est donc de situer au mieux le mercato de l’ASSE par rapport à ceux de ses concurrents à travers plusieurs classements, chiffres, statistiques…etc.

L’ASSE vend beaucoup mais pour pas cher…

La première conclusion qui saute aux yeux lorsque l’on étudie les départs intervenus dans chaque club de Ligue 1, et les sommes qui vont avec, c’est que l’AS Saint-Étienne n’est pas parvenue à tirer beaucoup des joueurs qu’elle a laissé filer. En effet, si les Verts se sont séparés de pas moins de 15 joueurs durant l’été, soit le troisième total le plus important dans ce domaine, ils n’ont récupéré que 10 millions d’euros en tout et pour tout, soit le sixième total le plus bas parmi toutes les équipes du championnat de France.

Ces chiffres peuvent s’expliquer par deux raisons principales. Tout d’abord par le fait que l’ASSE a laissé filer gratuitement de nombreux joueurs qui se retrouvaient en fin de contrat dans le Forez en juin dernier. On pense surtout à Jonathan Bamba, parti au LOSC sans que les dirigeants stéphanois puissent percevoir d’indemnité de transfert, mais aussi à Kévin Théophile-Catherine et Anthony Maisonnial qui ont rejoint respectivement le Dinamo Zagreb et le FC Sion. La seconde explication c’est que le club ligérien a également prêté bon nombre de joueurs de son effectif cet été. C’est le cas de Léo Lacroix, Alexis Guendouz, Franck Honorat, Oussama Tannane, Habib Maïga, Alexandros Katranis et Jorginho qui évoluent tous sous d’autres couleurs aujourd’hui alors même qu’ils sont encore sous contrat avec l’ASSE.

Les Verts misent sur le qualitatif

En ce qui concerne le nombre d’arrivées, l’AS Saint-Étienne a enregistré la signature de cinq nouvelles recrues : Wahbi Khazri, Timothée Kolodziejczak, Rémy Cabella, Franck Honorat et Yannis Salibur. Si l’on ajoute à cela les retours de prêt d’Arnaud Nordin et Loïs Diony, l’effectif stéphanois a donc vu arriver sept nouveaux visages par rapport au groupe qui a terminé la saison 2017/2018. Ainsi, avec 7 nouvelles arrivées durant l’été, l’ASSE ne se situe pas loin de la moyenne de Ligue 1 qui est de 8,45.

Aussi, pour permettre à tous ces renforts de rallier le Forez, les dirigeants stéphanois auront investi 12 millions d’euros au total durant le mercato d’été. Une somme loin de la moyenne qui, quant à elle, s’élève à 29,672 millions d’euros. Cependant, il est important de noter que celle-ci est grandement influencée par les sommes folles investies par des formations telles que le Paris SG (186 millions) ou l’AS Monaco (128 millions). Au bout du compte, l’ASSE est donc la dixième équipe de Ligue 1 ayant le plus investi sur le marché. Elle se fait ainsi devancée par certains concurrents directs comme Nice (28 millions), Rennes (15 millions) ou encore Nantes.

Arrivées Dépenses Départs Somme Recettes
Marseille 4 66 millions 6 31,85 millions – 34,15 millions
Dijon 7 5,2 millions 12 4 millions – 1,2 millions
Paris SG 5 186 millions 12 107 millions – 79 millions
Toulouse 9 15,45 millions 9 33,5 millions + 18,05 millions
Lille 10 8,9 millions 14 60,2 millions + 51,3 millions
Rennes 9 15 millions 13 21 millions + 6 millions
Montpellier 7 8,6 millions 7 25,5 millions + 16,90 millions
Lyon 6 42,05 millions 12 90,10 millions + 48,05 millions
Saint-Étienne 7 12 millions 15 10 millions – 2 millions
Nîmes 8 3 millions 6 aucun – 3 millions
Reims 9 11,5 millions 9 11 millions – 0,5 millions
Caen 14 9,25 millions 16 3 millions – 6,25 millions
Monaco 13 128 millions 16 316,85 millions + 188,85 millions
Amiens 9 6,14 millions 20 10 millions + 3,86 millions
Strasbourg 8 15,75 millions 12 14 millions – 1,75 millions
Nantes 13 15,10 millions 12 5 millions – 10,10 millions
Nice 8 28 millions 10 61,70 millions + 33, 70 millions
Angers 11 2 millions 12 21 millions + 19 millions
Bordeaux 7 12 millions 13 50,70 millions + 38,70 millions
Guingamp 5 3,5 millions 11 4 millions + 0,5 millions

Cependant, au-delà des valeurs chiffrées, il est pertinent de relever la qualité des joueurs recrutés par l’AS Saint-Étienne. Pour preuve, en recrutant Wahbi Khazri, Timothée Kolodziejczak et Rémy Cabella, les Verts se sont attachés les services de joueurs talentueux, expérimentés, et qui connaissent bien la Ligue 1. Finalement, l’ASSE a donc choisi de miser sur une stratégie de recrutement basée sur le qualitatif et non sur le quantitatif. En effet, les Verts possèdent aujourd’hui un effectif professionnel composé de seulement 20 joueurs. Seul l’avenir permettra alors de dire si cette stratégie audacieuse a porté ses fruits…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.