Les différents mercatos vus par Paquet

Notre nouveau Directeur Général, Frédéric Paquet, a évoqué les différents mercatos dans les colonnes du Progrès. Dans celles-ci il aborde le mercato qui vient de se terminer et celui qui se profile cet été.

Un mercato exceptionnel pour une situation d’urgence 

« On est content parce qu’on a fait ce que l’on voulait faire. Nous avons rééquilibré un groupe qui était dans le doute et avons apporté de l’expérience ainsi qu’une plus grande qualité technique. Financièrement, la balance entre les départs et les arrivées penche plutôt dans le négatif. Les actionnaires ont pris un risque et l’ont assumé. Il s’agit d’un recrutement exceptionnel lié à une situation exceptionnelle. On a privilégié des contrats de courte durée. Il fallait répondre à une situation d’urgence. On a essayé de parer au plus pressé du mieux possible. »

Reconstruire un nouveau cycle

« À nous maintenant de préparer la saison prochaine. Les gens qui sont en place sont ceux qui vont travailler sur la suite. Le mercato du mois de janvier, bien coordonné et en prenant le temps de réfléchir, a montré qu’ils étaient plutôt efficaces. Ce n’est jamais bon d’avoir autant de joueurs en fin de contrat dans une équipe. Dans l’idéal, on ne devrait pas se retrouver dans cette situation. Mais on sait qu’on est en fin de cycle et qu’il va falloir en reconstruire un nouveau. Cela nous laisse l’opportunité de pouvoir repartir avec plus de liberté. »

S’éloigner de la zone rouge afin de se projeter sur l’avenir

« Jean-Louis Gasset a un contrat d’un an et demi, il est supposé être là la saison prochaine. Pour l’instant, il y a une phase de préparation dans laquelle il n’intervient pas forcément. Mais à un moment donné, on va travailler en direct avec lui. Aujourd’hui, il est très concentré sur le terrain. De toute façon, on ne peut pas trop se projeter tant qu’on n’est pas sûr de rester en Ligue 1. La priorité c’est de sortir définitivement de cette zone de relégation de manière à se projeter plus loin. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.