Clap de fin pour le binôme Blanc – Gasset

À l’occasion de la rencontre de ce Vendredi opposant l’AS Saint-Étienne au Paris Saint-Germain, le Parisien a mené une interview auprès de Jean-Louis Gasset. Outre des hommages flatteurs concernant Thiago Motta et Thiago Silva, l’entraîneur des Verts nous en dit plus sur sa relation avec Laurent Blanc.

Épilogue de ce duo emblématique

C’est au cours de cette entrevue que le doyen des coachs de Ligue 1 nous dévoile ses quatre vérités. On apprend notamment qu’après la perte de son épouse, Gasset veut désormais « rester à proximité » de sa famille et souhaite donc continuer sa carrière de technicien en France. À l’inverse, celui qu’on surnommait « le Président » ambitionne d’entraîner à l’étranger. De cette divergence d’intérêt va naître la fin du tandem Blanc – Gasset qui avait vu le jour en 2007, aux Girondins de Bordeaux.

Hommages à Blanc, Motta et Silva

À la suite de cette révélation, le Montpelliérain rend logiquement hommage à Laurent Blanc, mais aussi à deux de ses anciens joueurs à savoir Thiago Motta et Thiago Silva :

« Avec Thiago Silva et Thiago Motta, on discutait tactique sans arrêt. L’enrichissement a été extraordinaire. Motta a été une lumière pour moi. Il m’a éclairé sur des aspects tactiques, et m’expliquait comment Guardiola ou Ancelotti s’y prenaient, et, en même temps, il me demandait en permanence comment affronter tel ou tel adversaire alors que je préparais l’analyse vidéo. Ces échanges avec ces grands joueurs valent toutes les années d’expérience. On se demande comment on a pu entraîner sans connaître ça. Tout ça, c’est grâce à Laurent. Lui, c’était sa sphère, moi, j’étais un petit joueur, qui ne connaissait que l’étage en dessous. Avec lui, j’ai côtoyé le gratin. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.