crédit photo : asse.fr

Subissant plusieurs critiques ces derniers temps, l’ASSE et certains joueurs stéphanois ont été défendus récemment par Bernard Caïazzo dans une interview accordée à But! Saint-Étienne. Le Président du conseil de surveillance des Verts s’est clairement positionné par rapport à certains sujets chauds de l’actualité stéphanoise des semaines précédentes.

Des critiques visant Puel

« J’ai lu dans certains journaux que Perrin n’aurait pas dû être dans l’équipe. C’est une honte d’écrire ça. C’est un jugement qui n’a pas d’autres objectifs que de cibler Claude Puel. Cela fait partie des critiques partisanes que l’on voit depuis un certain temps, et que je condamne.« 

Perrin inattaquable

« Il est évident que Loïc devait jouer cette finale. Comment peut-on le critiquer ? C’est un joueur qui a su surmonter les blessures pour faire une carrière remarquable. Il y a d’ailleurs un côté romanesque chez lui, dans son parcours, sa personnalité.« 

Moulin, un gardien exceptionnel

« Jessy (ndlr : Moulin) est de la même trempe que Loïc. Ce sont des garçons que l’on gagne à connaître. On s’enrichit humainement. Jessy n’est pas orienté vers l’argent comme d’autres dont on fait des louanges. Et c’est un gardien exceptionnel. Je ne l’ai jamais vu faire un mauvais match. Les gens qui le critiquent, soit ils ne l’ont jamais vu jouer, soit ils sont partisans. Heureusement que certains médias connaissent bien le club, les joueurs.« 

Pas de foot business à l’ASSE

« Les supporters des Verts peuvent se réjouir d’avoir un club qui ne défend pas le football business, et où des joueurs comme Perrin et Moulin continuent de transmettre les bonnes valeurs. La prestation de Jessy au Stade de France m’a vraiment fait plaisir. La meilleure réponse, c’est toujours le terrain. Je lui avais dit avant le coup d’envoi qu’il serait l’un des grands hommes de la finale. Sa place, il la mérite.« 

Kolo dans un bon état d’esprit, pas Ruffier ?

« Prenez Kolo. Il a eu des soucis avec le coach. Ils se sont embrouillés. Mais il est revenu. Il est affûté. Il est dans l’esprit. Lui, il n’a jamais dit que le coach était un con. À l’ASSE, celui qui dit ça n’aura aucune chance avec nous, même si ça doit nous coûter de l’argent. Ce ne sont pas les joueurs qui dirigent.« 

1 thought on “Caïazzo monte au créneau pour défendre l’ASSE et certains de ses joueurs

  1. Bravo Président et merci pour cette mise au point. Je n’en peux plus de ces voyous qui passent leur temps à dénigrer le travail des autres. Payés à ne rien foutre les Menès, Favard et autres tocards de l’Equipe (TV ET journal) sont vraiment des gens de peu de valeur morale. Honte à eux !

Laisser un commentaire