Cabella : « Le coach nous a tapé dessus mais c’était mérité »

Après Jean-Louis Gasset, c’était au tour de Rémy Cabella de prendre place en conférence de presse. En forme depuis quelques matchs, il est revenu sur la rencontre face à Angers et a souligné l’importance de gagner ce samedi contre le Stade de Reims. Par ailleurs, il s’est exprimé sur ses sensations sur le terrain après sa blessure de cet été.

Son retour de blessure

Blessé cet été, puis opéré, Rémy Cabella a eu besoin de quelques matchs afin de retrouver son niveau qu’on lui a connu la saison dernière. Il s’est confié sur cette période délicate : « J’ai été blessé cet été, j’ai été opéré, puis j’ai eu un problème à un genou. Je n’étais pas au top de ma forme. Le coach m’a laissé 10 jours de repos durant une trêve, ça m’a fait du bien, je n’ai plus de douleur et je me sens bien. »

Le match face à Angers

Riche en buts au grand désarroi des défenses, le match contre Angers a marqué les esprits dans le vestiaire stéphanois : « Il a fallu nous rentrer dedans à un moment donné contre Angers. Le coach nous a tapé dessus mais c’était mérité. Et si ça nous a fait du bien, réveillé, c’est bien. Maintenant il faut se servir de ça pour continuer, pour éviter ce genre d’erreurs. C’est vrai qu’on ne pourra pas tout le temps mettre 4 buts, et qu’on ne devra pas tout le temps en prendre 3. Mais j’ai confiance en notre défense. Il faut qu’on se complète. Quand on retrouvera tous notre niveau, on peinera moins devant le but. »

La réception de Reims, avant la trêve

La rencontre face au Stade de Reims ce samedi sera la dernière avant la trêve internationale, l’occasion pour les stéphanois de passer deux semaines la tête aérée : « Les trêves ne nous ont pas très bien réussi. Gagner avant, ça donne un coup de souffle. On a besoin de gagner, on doit gagner à domicile, pour arriver au derby en costauds. C’est en gagnant des matchs, en étant performants, qu’on se donnera l’objectif final. Nous sommes bien partis mais il ne faut pas se relâcher et avoir l’envie d’aller chercher les places du dessus. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.