Beric est indispensable !

A la fois journaliste et grand amateur des verts, Denis Balbir a récemment quelque peu remis en question les performances de Robert Beric. Pour lui, le constat est sans appel : avec un grand attaquant, les verts auraient remporté le derby :

« Devant, on a des joueurs capables de belles choses mais qui ont aussi beaucoup de déchet. J’ai beau être un âpre défenseur du retour de Robert Béric à Saint-Etienne, je note que c’est la deuxième fois – après Angers – qu’il manque une grosse occasion de but. S’il est difficile de présager du long terme avec les Verts étant donné que le club pourrait changer d’actionnaires l’été prochain, je ne serais pas surpris que Saint-Etienne érige en priorité estivale la venue d’un grand attaquant. Avec un buteur de niveau international, je suis persuadé que cet OL – ASSE aurait tourné en faveur des Verts. »

Des buts TOUJOURS décisifs

On trouve dans ces propos sans doute une part de vrai, Beric manque régulièrement ses duels avec le gardien, en particulier un à Metz qui aurait changé la physionomie de la rencontre perdue 3-0. Mais quel attaquant peut se vanter de ne manquer aucun duel ? Surement pas Cristiano Ronaldo, qui s’est incliné face à Alphonse Areola en demi finale aller de ligue des champions, ou bien Edinson Cavani, qui, en réflechissant, perd parfois ses moyens…

                    Source : Footnews.be

Bon, Beric est encore loin de ce niveau mais le chic de l’attaquant des verts est de montrer le bout de son nez, toujours au moment où on l’attend le moins. Ses buts sont pour la plupart tirés par les cheveux, mais sont ce genre de réalisation qui font du bien à l’ensemble d’un collectif pour récompenser les efforts produits (face à Marseille et à Angers). Si l’on prend du recul, l’international slovène a inscrit 18 buts chez les verts, soit plus qu’un tous les trois matchs (malgré des bouts de match en retour de blessure). Combien d’anciens attaquants des verts du XXIe siècle peuvent se vanter de telles statistiques ? Le retour de l’attaquant slovène, associé à l’arrivée de joueurs de classe supérieure au mercato d’hiver et d’un changement d’état d’esprit font un bien fou aux verts. Même s’il peine toujours à se montrer efficace à extérieure, c’est déjà 4 buts inscrits en 2 mois, et pas n’importe lesquels, des buts QUI APPORTENT DES POINTS.

Contrairement à Lois Diony, Beric a le mérite d’être au diapason dans les plus courts délais et voilà pourquoi il est tout simplement indispensable.

6 Responses

  1. Segado dit :

    Mdr c’est trop vrai

  2. robert jean pierre dit :

    il faudrait que beric ai mieux de centre et plus precis il et 9 de surface

  3. Ritons dit :

    totalement d’accord avec ça. J’étais à Angers, mon invité m’a dit « on le voit pas pas bcp Beric », je lui ai répondu « t’inquiète, on le voit juste quand il marque! ». La suite m’a donné raison

  4. cognet dit :

    …..Diony n’a pas eu la même mansuétude que Beric…..pourtant il a tous les ingrédients du poste d’avant centre : il va vite , est costaud ne craint pas les coups , bon de la tête ,excellent remiseur, sait prendre les espaces(Béric..suit son défenseur…facile à marquer…).très bon tir en fin de dribble…j’accepte à son débit …le fait qu’il soit caractériel…mal placé pour le juger mais un autre potentiel que Beric……………ne faîtes pas la bétise de ne pas le récupérer

  5. baccaglioni robert dit :

    indispensable d »accord parce qu’il y a personne
    mais un jeune de n3 a la place il mange le cuir

  6. asse dit :

    indispensable pour se maintenir oui ! est au mercato c’est merci au revoir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.