Les confidences de Valentin Vada : « Je me sens de nouveau important »

Prêté à l’ASSE par les Girondins de Bordeaux jusqu’à la fin de la saison, Valentin Vada a été titularisé pour la première fois par Jean-Louis Gasset samedi dernier face à Amiens. Auteur d’une prestation satisfaisante, le milieu de terrain argentin semble se plaire dans le Forez, comme il l’a confié dans une interview accordée à 20 Minutes. Un entretien durant lequel il a également évoqué son choix de rejoindre les Verts ainsi que son avenir.

Une période compliquée à Bordeaux, un renouveau à Sainté ?

« J’avais besoin de changer d’air. Je ne jouais plus beaucoup à Bordeaux. Je n’étais même pas le premier choix sur le banc. Il fallait faire quelque chose. Je ne pouvais pas rester dans cette situation […] Ici, ça se passe très bien. J’ai vraiment été bien accueilli par tout le club. Ça fait plaisir après une période compliquée. On m’a tout de suite mis en confiance. Je me sens de nouveau important. Je joue régulièrement. C’est juste dommage de ne pas enchaîner ce week-end. Mais, je vais me concentrer à fond sur les six derniers matchs. On a un bel objectif à aller chercher. »

Source : girondins4ever.com

Pourquoi avoir choisi de rejoindre les Verts ?

« Pour être franc, je ne devais pas aller à Saint-Étienne. Je devais filer en Italie dans une équipe de milieu de tableau de Serie A mais au dernier moment, j’ai reçu un appel de coach Gasset et ça a tout changé pour moi […] Quand un entraîneur comme Jean-Louis Gasset vous appelle, votre décision est vite prise. Et puis, humainement, c’est une très, très bonne personne. Il m’a sorti d’une situation très difficile. Saint-Étienne, c’est un club historique comme Bordeaux. Un club qui me plaît. »

Quel avenir la saison prochaine ?

« Pour l’instant, je donne tout pour Saint-Etienne. Après, je reste un joueur de Bordeaux. Il faudra voir ce que veut le nouvel entraîneur et ici, je ne sais pas s’ils voudront me garder comme ils ont fait avec Rémy Cabella l’année dernière. Il faudra prendre une décision mais pour le moment, je n’ai pas commencé à discuter, ni avec l’ASSE, ni avec les Girondins. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.