Coupe Gambardella : Les notes des U19 face à Lille (3-2)

Opposés au LOSC hier dans le cadre des quarts de finale de Coupe Gambardella, les Verts sont parvenus à s’imposer (3-2). Auteurs d’un match plein, surtout en première période où leur domination a été totale, les joueurs de Razik Nedder accèdent donc au dernier carré de la compétition. Retour sur leurs performances.

Stefan Bajic (3,5) : D’ordinaire l’un des joueurs les plus performants, le portier stéphanois a été en difficulté. En effet, il est coupable sur les deux buts encaissés par son équipe. Sur le premier, il provoque un penalty en voulant sortir dans les pieds de l’attaquant. Et sur le second, il repousse mal une frappe adverse, permettant ainsi à un joueur Lillois de reprendre le ballon à bout portant et ainsi revenir à deux partout. Par ailleurs, il a eu du mal dans son jeu au pied où il a manqué de précisions.

Dylan Durivaux (5) : Match correct de la part du latéral stéphanois. Plutôt solide défensivement, il a assuré l’essentiel en étant pas pris en défaut dans son couloir. Néanmoins, il n’a que très peu apporté offensivement, ne prenant que rarement le risque de se porter vers l’avant. Victime de crampes, il est finalement remplacé par Clément Roubat.

Jordan Halaimia (5) : Parfois aligné sur le flanc droit de la défense, il a cette fois-ci été aligné en défense centrale. S’il a réalisé une performance plutôt satisfaisante dans l’ensemble, il n’est pas exempt de tout reproche sur le second but des Dogues. Passif, il ne suit pas l’action jusqu’au bout et laisse l’attaquant adverse seul pour pousser le ballon au fond des filets après un ballon mal renvoyé par Bajic.

Marvin Thisbuabua (6) : Âgé de seulement 17 ans, le grand défenseur central a été surclassé à l’occasion de la rencontre. Un changement de niveau qui ne s’est pas vu sur le terrain. En effet, auteur d’une bonne prestation, il s’est particulièrement distingué par son aisance dans le jeu aérien. Néanmoins, il a eu plus de mal dans ses transmissions vers l’avant.

Mathis Mezaber (4) : Le latéral gauche des Verts est apparu en difficulté hier après-midi. Faisant preuve d’une certaine maladresse, notamment en effectuant des passes dangereuses, il a ouvert certaines failles aux Lillois que ces derniers auraient pu exploiter pour faire mouche. Qui plus est, il est impliqué dans une échauffourée avec un joueur adverse. Une nervosité qu’on avait déjà pu apercevoir lors du dernier match face à Nantes où il avait failli être expulsé à plusieurs reprises.

Victor Petit (5) : Comme à son habitude, le joueur était aligné dans un rôle de milieu défensif, dans un registre un peu plus reculé que Kenny Rocha Santos. Auteur d’une prestation plutôt correcte dans l’ensemble, sans pour autant se mettre en évidence, il a eu plus de mal au retour des vestiaires lorsque les Lillois ont élevé leur niveau de jeu.

Kenny Rocha Santos (6) : Agressif, engagé dans les duels, le petit milieu cap-verdien a particulièrement brillé par son intense travail de récupération. Aussi, il s’est distingué par une volonté de vite jouer vers l’avant pour amorcer des contre-attaques. A noter tout de même une grossière erreur de transmissions dans une position dangereuse offrant une occasion en or aux Lillois (51e).

Abdoulaye Sidibé (4) : Très peu en vue durant l’intégralité du temps qu’il a passé sur le terrain, il est malgré tout impliqué dans l’ouverture du score en délivrant une passe décisive. En effet, il récupère un ballon haut avant de centrer à deux reprises pour trouver Bilal Benkhedim qui n’eut plus qu’à pousser le ballon au fond des filets. Remplacé par Baptiste Gabard (53e).

Bilal Benkhedim (7,5) : Sans aucun doute, le meilleur joueur stéphanois dans ce match, il a constamment apporté le danger sur la cage adverse. Auteur d’un doublé, il est idéalement placé pour inscrire le premier but sur un centre de Sidibé. Puis, sur le second but, il fait preuve de malice en tirant directement au premier poteau un coup-franc pourtant très excentré, même s’il profite tout de même d’une erreur du gardien pour marquer. Il a même eu plusieurs fois l’occasion de mettre un triplé, ce qui aurait été le cas sans plusieurs interventions du gardien adverse.

Tyrone Tormin (7) : Provocateur balle au pied, il a été très percutant dans son couloir gauche. En effet, il a utilisé sa pointe de vitesse à plusieurs reprises pour prendre ses adversaires en défaut. A noter surtout son très bon centre sur le troisième but inscrit par Charles Abi.

Charles Abi (6,5) : Très actif par son pressing intense pratiqué très haut sur le terrain, il a bien gêné les défenseurs adverses dans la relance. Aussi, il a été assez performant dans son jeu de remise en combinant plusieurs fois dans la zone de vérité avec ses coéquipiers. Mais surtout, il est l’auteur du troisième but, synonyme de qualification, d’un splendide enchaînement contrôle poitrine-reprise de volée (72e). Il eut même l’occasion d’inscrire le but du 4-2 à plusieurs reprises par la suite mais à manquer de lucidité face au but, sûrement en raison des nombreux efforts fournis durant l’intégralité de la rencontre.

1 Response

  1. gilles dit :

    on parlede tension entre gzasset et romeyer ? il est encore au club celui le roro là ? y devait se barrer pour le bien du club.. il est resté et on voit comment ça joue… faut pas ce gonfler d avoir mis 5 pions à une L2 de deuxième moitié de tableau …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.