Comme nous vous en faisons part il y a quelques jours, Yannis Salibur devrait être indisponibles durant les prochaines semaines. Le joueur prêté par Guingamp souffrirait d’une « grave lésion au niveau de l’adducteur droit » d’après L’Équipe. Une absence qui réduira encore son temps de jeu, déjà pas très élevé en 2019…

Une place de titulaire perdue

Débarqué en toute fin de mercato dans le Forez, Yannis Salibur a débuté la saison 2018/2019 dans la peau d’un titulaire. En effet, ce dernier avait été titularisé par Jean-Louis Gasset dès le premier match après son arrivée (le 2 septembre), puis à cinq reprises lors des six rencontres suivantes. Il semblait alors faire partie des cadres du onze de départ stéphanois. Néanmoins ses performances trop insuffisantes (1 but et 3 passes décisives en 21 matchs) lui ont finalement fait perdre sa place petit à petit.

Source : le10sport.com

Un temps de jeu qui s’effondre…

Par ailleurs, on constate que depuis le début de la nouvelle année, le joueur ne fait clairement pas office de premier choix aux yeux de l’entraîneur des Verts. Pour preuve, même lorsqu’il était opérationnel, l’ancien Clermontois n’a été aligné d’entrée de jeu que face à Dijon le 23 janvier en Coupe de France (défaite 6-3). Le reste du temps, en championnat, il n’a dû se contenter que de bouts de matchs. En effet, sur les sept rencontres de Ligue 1 auxquelles il aurait pu prendre part en 2019, il n’a disputé que 42 petites minutes de jeu. Ainsi, il est même resté à trois reprises sur le banc durant 90 minutes, ne faisant même pas son entrée en fin de match.

Yannis Salibur fait ainsi partie des joueurs ayant eu le moins de temps de jeu en Ligue 1 du 12 janvier au 17 février (période durant laquelle il n’était pas encore blessé). Il est seulement devancé par les jeunes Arnaud Nordin et Makhtar Gueye qui ont de leurs côtés pris part à seulement 17 et 11 minutes. Par conséquent, il semble être l’un des grands perdants de l’année 2019…

Laisser un commentaire