Coupe Gambardella : Les notes des U19 stéphanois face à Nantes (2-0)

Opposés à Nantes cet après-midi dans le cadre des 8èmes de finale de coupe Gambardella, les U19 stéphanois sont parvenus à s’imposer face aux canaris (2-0). Auteurs d’un match maîtrisés de bout en bout, les joueurs de Razik Nedder se qualifient donc pour les quarts de finale de la compétition. Retour sur les performances individuelles des onze titulaires.

Stefan Bajic (6) : Le portier stéphanois a été très peu mis à contribution sur l’ensemble de la rencontre mais a très bien fait le peu de travail qu’il avait à faire. Il a notamment été efficace dans ses sorties aériennes. A noter une belle parade sur une tête nantaise qui a empêché les canaris de revenir dans la rencontre alors que les Verts menaient déjà 2 à 0 (79e).

Jordan Halaimia (5) : Aligné dans le couloir droit de la défense plutôt que dans l’axe, qui est plutôt son poste habituel, il a réalisé un match moyen. En difficulté à certains moments pour défendre sur son côté, il a malgré tout assurer l’essentiel en étant peu pris en défaut. Cependant, il n’a eu aucun apport offensif. Peut-être cela est-il dû à un souci physique puisque le joueur semblait diminué sur le terrain.

Wesley Fofana (6) : Tout comme son compère en défense centrale, dont on parlera plus tard, il a été à la hauteur des événements. Solide défensivement, il a affiché une belle sérénité aux côtés de William Saliba et a en grande partie contribué à conserver les cages de Stefan Bajic inviolée.

William Saliba (7,5) : Grosse prestation du numéro 4 des Verts. Impressionnant physiquement, toujours bien placé, il aura réussi quasiment la totalité de ses interventions, et avec à propos. Qui plus est, comme à son habitude, il a été à son aise avec le ballon, faisant preuve d’un sang froid bluffant dans la relance et n’hésitant à remonter balle au pied pour casser les lignes adverses ou trouver des angles de passes plus intéressant. La grande classe.

Mathis Mezaber (5) : Prestation satisfaisante de la part du latéral gauche. Rarement pris en défaut, il a bien cadenassé son couloir mais n’est que rarement monté lors des phases offensives. Cependant, il a effectué de nombreuses fautes, et aurait pu recevoir un second carton jaune à plusieurs reprises. Un risque que Razik Nedder a bien contrôlé en le faisant remplacé par Steven Leleux (71e).

Victor Petit (5) : Alors qu’il avait été le grand artisan de la victoire des siens face au FC Lyon Duchère en 64e de finale, il a été moins à son aise face aux Nantais. En effet, il a beaucoup subis le pressing adverse et n’est jamais parvenu à prendre le jeu à son compte. A noter une perte de balle extrêmement dangereuse à la 44e minute qui aurait pu déboucher sur l’égalisation adverse juste avant la mi-temps si l’attaquant avait converti son occasion en but (44e). Si cela avait été le cas le scénario du match aurait pu être tout autre…

Kenny Rocha Santos (5,5) : Alors qu’il brille habituellement pour son aisance balle au pied, le petit milieu de terrain cap-verdien s’est plutôt distingué pour son travail de sape. Précieux à la récupération, il a exercé un gros volume de jeu, harcelant sans cesse le porteur du ballon et ne rechignant pas à aller au duel. Une agressivité plaisante à voir chez un joueur à qui il est parfois reproché une certaine suffisance.

Abdoulaye Sidibé (4) : Positionné sur l’aile gauche de l’attaque stéphanoise, il est passé à côté de son match. Multipliant les pertes de balle, il n’est jamais parvenu à faire la différence. Malgré tout, c’est sa frappe repoussée par le poteau qui offre l’ouverture du score à Tyrone Tormin. Remplacé par Baptiste Gabard (66e).

Bilal Benkhedim (5,5) : Une prestation mitigée pour le numéro 10 stéphanois. Dans une première mi-temps compliquée, où l’ASSE n’a jamais eu la maîtrise du ballon, il a pris énormément de coups et n’est quasiment jamais parvenu à se mettre dans le sens du but, ce qui l’a complétement empêcher de s’exprimer. Plus à son aise au retour des vestiaires, il délivre une passe décisive sur le second but de Tyrone Tormin.

Tyrone Tormin (7) : Il est assez compliqué de réellement noter sa prestation tant son match a été contrasté. En effet, du point de vue du jeu, il n’a presque rien apporté et a été très discret. Néanmoins, il inscrit un doublé extrêmement précieux puisqu’il permet à son équipe de se qualifier au tour suivant, et c’est sans doute là l’essentiel. Victime de crampes, il est remplacé par Zakaria Bengueddoudj (77e).

Charles Abi (6,5) : Quelle débauche d’énergie de la part de l’international français U19. Aligné à la pointe de l’attaque, il a disputé un nombre incalculable de duels, faisant preuve d’une certaine ténacité. Alors que d’ordinaire, il brille plutôt par sa capacité à prendre le profondeur, il a cette fois-ci été plus utile dans un rôle de pivot, pour conserver le ballon, ce qui n’est pas vraiment son registre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.