Est-ce une erreur d’avoir conservé Robert Beric ?

Le débat, toujours prégnant parmi les supporters de l’ASSE, a été relancé. Robert Beric s’est en effet illustré en marquant, en délivrant une passe décisive et en provoquant quasiment un penalty lors de la réception de Strasbourg pour la 23e journée. Le Slovène dispose d’une côte d’amour élevée chez les supporters dont une bonne partie voudrait en faire un titulaire en puissance associé à Wahbi Khazri. Et, justement, son agent commence à se répandre dans la presse, avançant l’idée que le joueur souhaite une prolongation de contrat de 3 ans dans le Forez. Alors que des offres ont été faites au joueur durant ce mercato hivernal, le club a désiré conserver Beric quitte à le perdre gratuitement en fin de saison. Alors, est-ce une erreur d’avoir conservé Robert Beric ?

Une erreur qui peut coûter cher…

Robert Beric a été recruté pour environ 6M€ et peut désormais être s’engage librement dans le club de son choix pour le mois de juin prochain. L’ASSE a encore une fois mal géré le dossier et se retrouve en situation de faiblesse dans le dossier : si elle veut faire signer son joueur, elle va devoir faire face à la concurrence de clubs dont l’appétit va s’aiguiser devant le faible coût que représente l’attaquant quant à sa qualité.

Source : ouest-france.fr

D’un strict point de vue économique, il aurait tout simplement fallu que l’AS Saint-Etienne cherche à vendre son joueur pendant le mercato hivernal. Il faut encore suivre le déroulement de ce nouveau feuilleton mais en gardant son joueur sans le prolonger, Saint-Etienne n’a pas fait de choix et risque de le payer.

Garder Beric, une opportunité pour le joueur et le club

Beric aime Sainté et Romeyer aime Beric. Toutes les étoiles sont donc alignées pour que le Slovène continue son aventure forezienne. Disposant d’un temps de jeu famélique, l’international slovène parvient malgré tout à se montrer sous un jour favorable et reste un joueur décisif. D’après son agent, Beric a notamment été courtisé par Dijon, le Dynamo Kiev ou encore SPAL, des clubs que l’on peut juger comme inférieurs à l’ASSE. S’il aura sans doute une place plus importante au sein de l’attaque de ces clubs, les ambitions et les conditions d’entraînement ne seront pas celles de Saint-Etienne. Le joueur pourrait donc, si Gasset le veut, souhaiter poursuivre sa carrière à Sainté. Il semble que Beric soit dans cette optique et s’en remette à la décision de l’entraîneur stéphanois.

Toutefois, conserver Beric au mercato hivernal pourrait être une bonne décision si le joueur était utilisé. Son implication sur les 2 buts face à Strasbourg risque de rabattre les cartes et d’obliger Gasset à modifier sa tactique face aux prestations médiocres de Diony. Il serait peut-être temps d’associer Beric et Khazri et de tirer les conclusions de cette association en prolongeant ou en laissant partir leur joueur lors du mercato estival.

1 Response

  1. Mathé dit :

    la seule erreur de Gasset est de ne as faire confiance à Beric car pour moi c’est l’homme clé de la fin de saison pour les verts .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.