Les notes des Verts face à Strasbourg (2-1)

Opposés à Strasbourg en match en retard de la 23e journée de Ligue 1 hier soir, les Verts ont profité de jouer à domicile pour renouer avec la victoire (2-1) après une série de quatre matchs sans succès. Retour sur les performances des joueurs stéphanois.

Stéphane Ruffier (5) : Peu inquiété durant la majeure partie de la rencontre, le portier des Verts n’a eu que des arrêts « faciles » à réaliser et n’a pas été mis à contribution outre mesure. Finalement, il encaisse un but sur l’une de ses seules véritables occasions adverses, où il ne peut rien faire.

Loïc Perrin (6) : Gros match de la part du capitaine stéphanois. Serein défensivement, il a été vigilant du début à la fin et très juste dans ses interventions. Qui plus est, il s’offre même le luxe d’inscrire le second but des siens de la tête sur une passe de Robert Beric. Le numéro 24 semble sur une bonne dynamique ces derniers temps.

Neven Subotic (5) : Comme à son habitude, il s’est retrouvé positionné au cœur de la défense à 5 mise en place par Jean-Louis Gasset et n’a pas eu grand choses à faire, laissant le plus gros du travail à Perrin et Kolodziejczak. Malgré tout, il s’est montré appliqué durant 90 minutes. A noter malgré tout quelques frayeurs dans la relance.

Timothée Kolodziejczak (6) : Tout comme son capitaine, le défenseur prêté par les Tigres s’est distingué offensivement. En effet, il délivre sa troisième passe décisive de la saison à Robert Beric en début de rencontre sur un centre millimétré. En ce qui concerne son travail défensif, il s’est montré solide.

Kévin Monnet-Paquet (5) : Préféré à Mathieu Debuchy dans le couloir droit, l’ancien Lorientais a réalisé un match correct, sans faits d’armes majeurs. Toujours aussi généreux dans l’effort, il a exercé un gros volume de jeu. Cependant, il lui manque toujours de la justesse dans le dernier geste, son éternel défaut.

Gabriel Silva (6) : Bonne prestation du latéral gauche brésilien qui n’a pas hésité à monter dans son couloir. A l’origine de l’ouverture du score où il combine bien avec Kolodziejczak, il a été précieux offensivement. Victime de crampes, il est remplacé en fin de rencontre par Pierre-Yves Polomat (88e).

Yann M’Vila (4) : De retour dans le onze de départ après sa suspension purgée face au Stade Rennais, le milieu de terrain de 28 ans a été plutôt décevant. En effet, plusieurs pertes de balles dangereuses et inhabituelles pour lui sont à relever. Aussi, il aura eu du mal à fluidifier le jeu stéphanois comme il en a pourtant l’habitude.

Youssef Aït Bennasser (5) : Deuxième titularisation en deux matchs pour le joueur prêté par l’AS Monaco et deuxième prestation convaincante. S’il n’a pas non plus été transcendant, il aura livré une belle débauche d’énergie dans l’entre-jeu notamment en ce qui concerne la récupération du ballon où il s’est avéré utile.

Rémy Cabella (4) : Toujours aussi provocant balle au pied, l’ancien Marseillais aura provoqué un nombre incalculables de fautes chez ses adversaires. Cependant, il a parfois manquer de lucidité dans l’enchaînement des contre-attaques, fait qui lui est souvent reproché depuis le début de la saison.

Wahbi Khazri (5,5) : Lui aussi de retour sur les terrains après sa suspension face à Rennes ce week-end, il aura réalisé une prestation convaincante. Cependant, il n’a pas été aussi rayonnant que lors de ses dernières sorties sous le maillot vert, manquant parfois d’un peu de détermination et de réussite dans le dernier geste.

Robert Beric (6,5) : Sans aucun doute l’homme du match, l’avant-centre slovène va sans doute donner des maux de tête à Jean-Louis Gasset au moment de faire ses compositions dans les prochains jours. 90 minutes de jeu, 1 but, 1 passe décisive, il fut impliqué sur 100% des buts de son équipe. Il a même manqué l’occasion de s’offrir un doublé à quelques reprises.

1 Response

  1. loulou le breton vert dit :

    alors qui avait raison pour lolo perrin il est tant d’avouer votre tort les mecs. kmp match correct? bun merde alors il a été hyper bon.. quand a mettre 5 au basque faut pas déconner il a pas eu grand chose a faire et il est payé 2 fois le salaire de perrin il peut bien etre bon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.