Caïazzo répond fermement aux rumeurs concernant le rachat du club

Alors que L’Équipe évoquait hier l’existence d’une nouvelle offre de rachat formulée à l’égard des dirigeants stéphanois en provenance des Émirats Arabes Unis ( voir l’article ), l’ASSE a rapidement démenti cette information via un communiqué officiel dans la journée. Interrogé sur cette affaire par But! Saint-Étienne, le président du conseil de surveillance, Bernard Caïazzo, dénonce un phénomène de « journalisme fiction ».

Caïazzo : « C’est du journalisme fiction »

« Je suis directement concerné par ces rumeurs et je n’ai jamais rencontré quiconque venu des Émirats ou du Moyen-Orient. C’est hallucinant de sortir ce genre d’informations. Je n’en veux pas au journaliste en question. Ce n’est pas sa faute. Je pense que c’est quelqu’un honnête et qu’il a été manipulé. C’est quand même dommage d’écrire ça. Ces informations sont quand même facilement vérifiables […] Malheureusement, il y a des colporteurs de « fake news », des intermédiaires cherchant à manipuler les journalistes, des gens qui rêvent d’être présidents. On a rapidement communiqué pour que nos supporters ne soient pas trompés par cette information. »

« On n’est pas dans une stratégie de vente aujourd’hui. On a choisi une autre stratégie qui porte ses fruits. Actuellement, nous avons une bonne équipe et on est en mesure de viser la cinquième place. Pour arriver à quelque chose d’intéressant à Saint-Étienne, il faut faire mieux que ce classement. Arriver dans les quatre premiers, cela veut dire mettre 200 M€ dans le club. Tant qu’on ne rencontre pas des gens capables de ça… »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.